Le site de l'Hôtel UNIQ se trouvait à quelques minutes de marche de la Baie de Beauport, de sa plage et d’une vue imprenable sur le fleuve.
Le site de l'Hôtel UNIQ se trouvait à quelques minutes de marche de la Baie de Beauport, de sa plage et d’une vue imprenable sur le fleuve.

Un village de glamping éphémère à la Baie de Beauport [7 PHOTOS]

Francis Higgins
Francis Higgins
Le Soleil
Le village de glamping nomade et éphémère Hôtel UNIQ a brièvement piqué ses tentes dans le gazon de la Baie de Beauport, la semaine dernière. Pour la jeune entreprise, le passage de la région de Québec au palier d’alerte rouge pour la COVID-19 a marqué la fin d’une petite tournée provinciale, qui a néanmoins connu un succès suffisant pour qu’on poursuive l’expérience l’an prochain. Qu’à cela ne tienne, Le Mag tenait à vous raconter sa visite de ce projet plutôt original.

Sur la pelouse qui sert d’habitude de stationnement aux roulottes et motorisés se dressaient dix tentes. On aurait pu dire dix petits chapiteaux «en forme de gousses d’ail». Tous assez éloignés les uns des autres pour amplement respecter les règles de distanciation sociale. Isolés dans ce secteur paisible, ils hébergeaient des visiteurs depuis le 22 septembre pour cette première visite dans la capitale.

Malgré la crise sanitaire, la clientèle était au rendez-vous, assure-t-on. «Nous sommes super satisfaites du nombre de participants pour une première saison dans des circonstances complexes. C’est très bien quand on sait qu’on commence à peine», affirmait Solène April, cofondatrice de l’entreprise Hôtel UNIQ (avec Myriam Corbeil) au moment de la visite du Mag par un vendredi après-midi ensoleillé. «On reçoit beaucoup de familles, plus qu’on pensait. Mais au fond, c’est idéal pour elles parce qu’on a toutes les facilités à portée de la main. On mise vraiment sur l’expérience client.»

Toutefois, la journée de mardi a été consacrée à contacter les clients attendus pour annuler le séjour. «C’est le cœur gros que nous annonçons la fermeture hâtive de la saison 2020. […] Voulant suivre les recommandations gouvernementales et respecter nos standards de qualité, nous avons pris la décision de cesser nos activités», expliquait Mme April, ajoutant qu’on prévoyait cependant un retour «dans de nouvelles destinations en 2021».

En tout, 10 tentes d’Hôtel UNIQ étaient installées sur le gazon de la Baie de Beauport.
Le site était muni de tables de pique-nique, d’un foyer et de beaucoup, beaucoup d’espace libre.

Tentes, plages et restos

Dans chaque tente de 23 mètres carrés (256 pieds carrés) se trouvaient un ou deux lits, une petite table et des chaises. Le site vaste et tranquille (muni de tables de pique-nique et d’un foyer) se trouvait à quelques minutes de marche de la plage de la Baie de Beauport, ainsi qu’à ses installations sanitaires. Sans compter la «loge VIP» où l’on trouvait cuisinette, tables, jeux, Internet sans fil et, surtout, une grande terrasse couverte avec barbecue, hamac et une vue irréprochable sur la plage, le fleuve, la ville et l’île d’Orléans. 

Envie de bouger? On pouvait pratiquer le vélo, la voile et la planche à pagaie sur place. Pas le goût de cuisiner? Tous les restaurants de Québec étaient accessibles en quelques minutes de voiture.

Prix de l’escapade : 130 $ à 150 $ la nuit pour deux personnes (avec un minimum de deux nuitées).

Chaque tente de 23 mètres carrés contenait un ou deux lits, une petite table et des chaises.

Repenser sa cible

Cette tournée de quatre destinations (parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean, parc régional du Lac Taureau et Jardins de Métis) amorcée le 24 juillet a néanmoins permis aux deux femmes d’affaires d’en apprendre beaucoup sur le potentiel de leur entreprise. On a même repensé la clientèle cible, rien de moins.

«Au début, on pensait être une solution pour répondre au manque d’hébergement saisonnier ou lors de grands événements et de festivals. Mais on s’est rendu compte qu’on se destinait davantage à une clientèle “nature” plutôt qu’à une clientèle festive. Ç’a du sens : dormir dans nos tentes, c’est comme dormir en forêt à la belle étoile. L’attrait est d’amener les clients dans des endroits naturels et inusités, pas à côté d’un stationnement pendant un festival», explique Mme April.

Le village de glamping (pour glamour camping ou camping de luxe) de l’Hôtel UNIQ reviendra-t-il à Québec l’an prochain? «C’est sûr!» À la Baie de Beauport? «Peut-être, peut-être pas. Ça reste à voir. On discute.»

Info : hotel-uniq.com