Quelque 1400 coureurs sont attendus dans Charlevoix pour l'ensemble des courses de l'Ultra Trail Harricana.

Ultra Trail Harricana: en course pour une «folie» de 65 km

BLOGUE / Qu'importe la course, le rituel est le même. Une fois commis, on inscrit en rouge la date au calendrier et le compte à rebours démarre.
Sauf que cette fois, le trait est un peu plus gros. C'est que le défi est de taille alors que la «folie» à compléter est le 65 km (2000 m de dénivelé positif) de l'Ultra-Trail Harricana (UTHC). Une course en sentier à travers Charlevoix, la seule compétition canadienne à faire partie du prestigieux circuit international de l'Ultra-Trail World Tour.
À quelques heures du départ - samedi 7h - de ma première course en sentier officielle à vie, mes sentiments fluctuent donc entre l'excitation qui m'a motivé à l'entraînement depuis le printemps, et une certaine intimidation face à l'inconnu qui m'attend durant cette très longue journée au bureau.
Car si j'ai deux marathons (42,2 km) et plusieurs demi-marathons (21,1 km) sous les semelles depuis mes débuts en course à pied, le passage de la route au sentier change bien des choses. Le rythme cassé, les obstacles, l'isolement en forêt, la météo en montagne, le dénivelé important... Un tout nouvel univers à apprivoiser et c'est bien là le grand attrait de cette aventure.
Un périple où il ne faudra pas oublier de s'amuser, malgré l'effort. Profiter de cette chance unique de parcourir de la sorte l'arrière-pays de Charlevoix. Mais à 65 km, la distance «ultra» amène son lot de doutes. Jamais je n'ai parcouru un aussi long trajet à pied d'un seul trait. 
Heureusement, je ne serai pas seul dans cette aventure. Y compris quelques copains, nous serons 281 coureurs - dont 75 coureuses - au départ de l'épreuve samedi matin au parc national des Hautes-Gorges-de-la-rivière-Malbaie. Si tout va comme prévu, ma «balade» à travers Charlevoix devrait se faire sous la barre des 10 heures. 
Dire que les premiers arriveront à destination en moins de six! Quant aux derniers, il doivent impérativement rejoindre le fil d'arrivée à la base de la station de ski Mont Grand-Fonds avant 19h15.
À l'entraînement au Mont Wright, à Stoneham
Sur le parcours forestier, cinq zones de ravitaillement où les organisateurs nous attendent. Des oasis où il sera possible de refaire le plein d'énergie, de souffler un peu et au besoin de recevoir les soins de l'équipe de physios en place.
Au total, environ 1400 coureurs de tous horizons et âges seront en course samedi dans les différentes épreuves au programme. Du 1 km pour les enfants jusqu'au 125 km (4000 m de dénivelé positif), épreuve reine de l'UTHC. 
Une course qui s'annonce d'ailleurs fort relevée, tandis que les meilleurs «traileurs» québécois comme Florent Bouguin et David Jeker - recordman il y a deux ans du 125 km en 12h53! -, se mesureront notamment aux Français Vivien Laporte et Kevin Vermeulen dans cette longue chevauchée, baptisée le Transcharlevoix.
Tiens donc, le 65 km semble soudainement moins long...
***
Soyez dans la course
Dès vendredi, il sera possible de découvrir l'ambiance de l'UTHC et les derniers préparatifs grâce à la magie des médias sociaux. Retrouvez-moi donc sur Facebook pour vivre l'expérience. Durant l'épreuve, il sera possible de suivre en temps réel ma progression grâce à la carte interactive liée à ma balise satellite inReach.
Sur ce, je vous laisse... Charlevoix m'attend!
***
Pour cette aventure, j'ai le plaisir de pouvoir compter sur de précieux partenaires. Fidèle collaborateur depuis déjà quelques saisons, le fabricant de vêtements Arc'teryx est encore une fois mon habilleur officiel. De son côté, Garmin m'a équipé de sa montre GPS Fenix 5X comme outil d'entraînement. Pour les chaussures et la veste de course, c'est Salomon qui s'occupe de me garder confortable. Merci d'être à mes côtés pour l'UTHC!