L'auberge et le golf Fort-Prével emploient une trentaine de personnes mais en embauchaient le double il y a quatre ans. 

La Sépaq cesse officiellement ses activités à Fort-Prével

La Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) a entamé le processus de transfert du site de Fort-Prével, en Gaspésie.
Elle a mis à pied de façon définitive, jeudi, le personnel de l'auberge et du golf situés entre Gaspé et Percé.
Des discussions menées en février dernier ont conduit à une entente de principe avec des représentants du milieu qui formeront un organisme à but non lucratif afin que celui-ci prenne possession du site.
À la fin de la dernière saison, la Sépaq avait décidé de cesser ses activités pour des raisons financières.
Elle avait entrepris un processus d'appel de propositions afin d'assurer la relève du site mais aucune proposition n'avait été déposée.