La vue sur les montagnes depuis le secteur de Territoire Charlevoix.
La vue sur les montagnes depuis le secteur de Territoire Charlevoix.

Du camping immersif pour «l’homme des bois» [VIDÉO]

Un projet de camping immersif qui permettra d’imiter la vie d’homme et de femme des bois se dessine tranquillement dans Charlevoix…

L’entreprise s’appelle Territoire Charlevoix. Il s’agira d’un vaste espace (environ 2,5 km2) de «villégiature sauvage» ouvert à l’année qui comprendra cinq refuges rustiques isolés, des plateformes d’hébergement (qu’on dit «inspirées d’un concept japonais») avec abris et cuisines à flanc de montagne ainsi qu’une douzaine de sites de camping en nature, quelque part à mi-chemin entre Baie-Saint-Paul et La Malbaie (Saint-Hilarion et Sainte-Agnès pour les intimes).

«J’ai eu le goût de lancer un projet pour me faire plaisir, mais aussi pour créer quelque chose qui ferait vivre aux autres ce que je vis sur mes terres dans cette région que j’aime», dit le fondateur Yannick Cimon-Mattar, aussi directeur du service de billeterie lepointdevente.com à Québec.

Les plans d’un refuge rustique et d’une plateforme d’hébergement de Territoire Charlevoix.

Au programme : randonnée en forêts, observation de la «vue de malade sur l’arrière-pays», exploration et utilisation des ressources de la nature environnante, cueillette de noisettes, bleuets ou thé du Labrador, autant de solitude qu’on le désire, etc. Vous pourrez même débiter, fendre et corder du bois, si le cœur vous en dit.

Le chantier devrait être amorcé cet été. L’ouverture partielle est prévue à la fin de l’automne ou au début de l’hiver.

Une campagne de financement (ici) a été lancée sur La Ruche pour aider à bonifier le projet. Des partenariats avec des entreprises et des particuliers sont aussi les bienvenus.

À suivre… 

Info: @territoire.chrlvx sur Facebook


*Votre entreprise s'adapte à la crise de la COVID-19? Vous ouvrez un commerce, lancez un produit ou organisez un nouvel événement? Vous avez des idées ou des suggestions pour Le Mag? On veut le savoir! Écrivez-nous maintenant à lemag@lesoleil.com.