Isabelle Pion
La Tribune
Isabelle Pion
Le mont Owl’s Head offre l’une des plus belles vues de la région. Les sentiers de randonnée sont gratuits.
Le mont Owl’s Head offre l’une des plus belles vues de la région. Les sentiers de randonnée sont gratuits.

Des suggestions pour profiter de l’automne

CHRONIQUE/ Avec septembre et les feuilles qui rougissent viennent les plus beaux jours pour marcher en forêt; la lumière du jour n’en est que plus belle. Le début de la Flambée des couleurs, à compter du 19 septembre dans Magog-Orford, nous donne le signal que cette grand-messe automnale va commencer.  Voici quelques suggestions pour profiter de l’automne à venir, des marches contemplatives avec les enfants aux sommets demandant un peu plus d’efforts.

Mont Owl’s Head - Estrie

C’est l’une des plus belles vues des Cantons-de-l’Est. Surtout si vous êtes, comme moi, amoureux de ces paysages où l’eau s’entremêle aux montagnes. Difficile d’avoir une vue plus saisissante du lac Memphrémagog, dans lequel on semble pouvoir se jeter directement. C’est sans compter tous les sommets que l’on peut observer autour, comme Jay Peak et Elephant. Les sentiers, des tracés allant jusqu’à cinq km, proposent un dénivelé d’environ 540 mètres et les chiens sont permis en laisse. L’accès aux sentiers de randonnée pédestre est gratuit. On peut télécharger la carte en allant sur le site : https://owlshead.com/randonnee-pedestre/.

Sentiers pédestres des 3 Monts - Chaudière-Appalaches

Ce fut l’une des belles découvertes au cours de la dernière année : Les Sentiers des 3 Monts, à Saint-Joseph de Coleraine. Les sentiers des monts Oaks et des monts Kerr traversent la réserve écologique de la Serpentine-de-Coleraine et permettent d’atteindre des sommets de 460 mètres et 494 mètres. La vue du mont Kerr est typique du paysage du coin. De là, on aperçoit les vestiges de la mine Lac d’Amiante qui longe la route 112, un paysage différent de ce que l’on voit habituellement aux points culminants. J’ai visité deux des trois sommets, ne manque qu’à ma liste le mont Caribou (558 mètres), qui offre une vue de 360 degrés sur la région. 

Différents hébergements sont aussi disponibles sur place (camping, yourtes, chalet). Comme le site est protégé, il est possible d’y randonner même pendant la saison de chasse. Les chiens ne sont toutefois pas admis.

Vue du mont Kerr, aux Sentiers pédestres des trois monts, à Saint-Joseph-de-Coleraine.

Le parc régional Massif du Sud - Chaudière-Appalaches

La route qui s’étire, entourée de collines; les noms de charmants villages, difficiles à retenir, un coin du Québec que je connais peu : je m’étais promis de revenir dans Bellechasse pour revoir le village de ma grand-mère… et pour revoir le parc régional Massif du Sud sous le soleil. Il est, cette fois, bien au rendez-vous en ce dernier vendredi d’août. 

Le parc compte 71 km de sentiers, et trois sommets : le mont du Midi (915 mètres), le mont Saint-Magloire (917 mètres) et le mont Chocolat. Avec le temps dont on dispose, c’est cette option que l’on choisit : un sentier de 7,9 km et un dénivelé d’environ 380 mètres. 

Après avoir randonné en bordure d’un ruisseau, traversé des passerelles, nous atteignons le sommet de 717 mètres (quatre mètres de plus que le mont Ham en Estrie!) qui nous donne un point de vue sur les montagnes environnantes. 

Comme une partie des terres du parc sont publiques, on retrouve des secteurs qui se retrouvent en zone de chasse. Il vaut donc mieux s’informer avant de quitter. Le parc, situé à Saint-Philmon, se trouve à environ une heure de Lévis.

Le parc régional Massif du Sud, dans Chaudière-Appalaches.

Saint-Alexis-des-Monts - Mauricie 

Un week-end de « vieilles amies » à Saint-Alexis-des-Monts : le prétexte était parfait pour découvrir les sentiers du secteur. Nous nous donnons rendez-vous au sentier du lac de l’Aqueduc, qui nous mène au plan d’eau du même nom, ancienne source d’eau potable de la petite municipalité. La randonnée d’environ six km nous fait découvrir plusieurs beaux points de vue. Alors que pour la majorité des sentiers, la récompense (lire ici : le plus beau point de vue) se retrouve à la fin du tracé, nous pouvons profiter de la vue sur le village Saint-Alexis-des-Monts environ 900 mètres après le départ. C’est parfait pour nous qui cherchions un endroit où dîner. Le sentier, ouvert toute l’année, offre aussi plusieurs points de vue sur le lac. Comme quoi les plus belles randonnées ne sont pas toujours celles qui nous demandent le plus d’efforts.

Si vous passez dans le coin, vous pouvez acheter votre laissez-passer (6 $) au bureau touristique de Saint-Alexis ou au dépanneur Vidéo-Loisir du village. Le réseau de sentiers de 21 km est développé par la coopérative de solidarité La nature d’Alexis. Mieux vaut jeter un coup d’oeil au site internet de l’organisation pour vérifier quels sentiers sont fermés en raison de la chasse.

Le sentier du lac de l’Aqueduc, à Saint-Alexis-des-Monts.

Étang Burbank - Cantons-de-l’Est  

Chaque année, le spectacle est impressionnant. Même si le festival des oiseaux migrateurs n’a pas lieu cette année en raison de la COVID, les bernaches et les oies blanches, elles, seront au rendez-vous, grosso modo entre la mi-septembre et la fin octobre. Et puis, ça donne une raison de plus pour s’arrêter à la Binnerie du Carré de Danville ou encore à la Mante du Carré, là où les produits régionaux ont la part belle et où l’on peut s’arrêter manger une bouchée.

Les bernaches commencent à faire leur arrivée à l’étang Burbank.
Même s’il n’y pas de fête cette année, les oiseaux migrateurs, eux, seront au rendez-vous.          

Le mont Gleason - Centre-du-Québec 

Ça peut faire une belle promenade du dimanche : s’arrêter à l’étang Burbank à Danville puis poursuivre sa route jusqu’à Tingwick pour admirer les couleurs du haut du mont Gleason. Avec son sommet de 345 mètres, Gleason est parfait pour les premières randonnées avec de jeunes enfants. Gleason compte environ 12 km de sentiers pédestres, qu’on peut aussi faire avec pitou, pourvu qu’il soit en laisse. 

Les sentiers sont gratuits hors saison.

Si vous décidez de jumeler les deux attraits dans la même journée, sachez que les chiens en laisse sont admis à Gleason… mais pas à l’étang Burbank. Gleason en couleurs, qui en est à sa 23e édition, aura lieu pendant trois fins de semaine, soit celles du 26 et 27 septembre, les 3 et 4 octobre, et à l’Action de grâces.

Questions, commentaires? Écrivez-moi à isabelle.pion@latribune.qc.ca
Suivez-moi sur Instagram : isabelle.pion