Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
On aperçoit les drapeaux du Québec et de la Corse sur l'étiquette colorée de la Kallis’té Clémentine et nepita.
On aperçoit les drapeaux du Québec et de la Corse sur l'étiquette colorée de la Kallis’té Clémentine et nepita.

Petits Creux lance des bières corses toutes québécoises

Raphaëlle Plante
Raphaëlle Plante
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Un bar à vin qui lance des bières, pourquoi pas? Les propriétaires de Petits Creux ont imaginé la gamme de bières artisanales Kallis’té, qui rend hommage à la fois à leur terre d’accueil et à leur île d’origine. 

Ces bières aromatisées aux saveurs corses sont élaborées en collaboration avec le microbrasseur de Québec Chapeau les bois, situé dans le quartier Saint-Sauveur. 

«L’idée de produire nos propres bières est venue pendant la première vague de la pandémie, alors que notre agence d’importation était au ralenti et qu’il était difficile de recevoir des produits d’importation privée, explique Kim Colonna, propriétaire de Petits Creux avec Marie-Pierre Tomasi. Pour éviter les délais et les ruptures de stock, on a décidé de gérer toutes les étapes de la production avec un microbrasseur d’ici, de l’approvisionnement des ressources à l’embouteillage.»

S’apparentant à une blonde, la Kallis’té Clémentine et nepita est offerte dès le vendredi 30 avril, en cueillette, au restaurant corse de l’avenue Cartier (9 $ / 500 ml). La Châtaigne, une bière ambrée, et l’Immortelle, une blanche composée d’immortelles (une fleur sauvage emblématique de l’île de Beauté), seront disponibles cet été. 

En plus de faire un clin d’oeil à un juron québécois bien connu, on signale que le nom de la nouvelle gamme est inspiré du surnom que les Grecs donnaient à la Corse, Kalliste, qui signifie «la plus belle». 

Info : petitscreux.corsica et @petits creux sur Facebook