Outremangeurs anonymes: combattre la «brosse alimentaire» des Fêtes

Francis Higgins
Francis Higgins
Le Soleil
La bûche de Noël nous fait de l’œil. La tante insiste pour qu’on se serve une deuxième assiette. Le temps des Fêtes est riche en tentations. Or, si la majorité des gens mangent sans s’inquiéter, d’autres voient cette période comme une occasion de retomber dans l’enfer de la «brosse alimentaire». Car entre une «bonne fourchette» et un obsédé de la bouffe, il n’y a parfois qu’un pas. Confidences de trois outremangeuses qui se préparent à affronter un temps dur de l’année.