Signé par l'artiste Marc Séguin, le fromage L'Angélique-À-Marc est nommé en référence à une plante qui pousse sur l'Isle-aux-Grues.
Signé par l'artiste Marc Séguin, le fromage L'Angélique-À-Marc est nommé en référence à une plante qui pousse sur l'Isle-aux-Grues.

On a goûté: les deux nouveautés de la Fromagerie de l’Île-aux-Grues

Raphaëlle Plante
Raphaëlle Plante
Le Soleil
La Fromagerie de l’Île-aux-Grues a lancé récemment deux nouveaux fromages fins artisanaux qui s’ajoutent à la dizaine déjà proposés (dont le réputé Riopelle de l’Isle) : L’Angélique-À-Marc, un deuxième fromage signé par l’artiste Marc Séguin, ainsi que le Macpherson de l’Isle.

Le premier, nommé en référence à une plante qui pousse sur l’île, est un fromage à pâte molle coulante avec une dominante végétale et une touche boisée, lui conférant du caractère. Comme pour La Bête-À-Séguin, une partie des ventes de L’Angélique-À-Marc soutiendront La Bourse les Arts de l’Isle afin d’assurer la pérennité des arts dans l’archipel. 

Le Macpherson de l’Isle, plus doux, est nommé en l’honneur de Sir James McPherson LeMoine, seigneur de l’Isle-aux-Grues. Ce fromage à croûte lavée, à la pâte demi-ferme et onctueuse, recèle une raie de cendre végétale en son centre. 

Comme tous les produits de la fromagerie, ces deux nouveautés sont faites de lait non pasteurisé des producteurs de l’île. Ils sont disponibles dans les boutiques spécialisées de la province ainsi qu’à la boutique en ligne de la fromagerie.

Info : fromagesileauxgrues.com  

Le MacPherson de l'Isle recèle une raie de cendre végétale en son centre.
Signé par l'artiste Marc Séguin, le fromage L'Angélique-À-Marc est nommé en référence à une plante qui pousse sur l'Isle-aux-Grues.