On a goûté

Le gin BeOrigin

Microdistillé à Québec, plus précisément à Saint-Augustin-de-Desmaures, le gin québécois BeOrigin se trouve sur les tablettes de la SAQ depuis novembre dernier.

Premier spiritueux de Vice & Vertu Distilleries, fondé par le Dr Franck Sergerie, ce gin artisanal est distillé à la façon London Dry Originale avec un ingrédient indigène bien de chez nous : l’écorce de bouleau.

Au nez, on perçoit aisément la lavande et, plus subtiles, les pétales de rose. À l’écorce de bouleau s’ajoutent la baie de genièvre, la coriandre, le bleuet et le zeste d’agrumes — qu’on perçoit bien en bouche.

Délicat, ce gin issu de la première distillerie de Québec se déguste aisément pur, avec un ou deux glaçons, et rivalise sans gêne avec d’autres gins de grande qualité qu’on retrouve sur nos tablettes. Le Dr Sergerie a donc une excellente raison de délaisser un peu la radiologie pour cette autre passion qu’est l’alchimie des alcools!

Mention aussi pour la bouteille, au design audacieux, avec une illustration contemporaine des personnages d’Adam et Ève rappelant «l’éternelle dualité de l’homme».

À surveiller : Le Soleil indiquait récemment qu’un nouveau gin de Vice & Vertu devrait faire son apparition d’ici la fin de l’été, si tout va bien, et le Dr Sergerie espère produire prochainement sa première vodka. On a déjà hâte.  

Le gin BeOrigin est en vente à la SAQ au coût de 50 $ (bouteille de 750 ml, 43 % d’alcool, code : 13483523)