La collection VB x Target (Victoria Beckham for Target) marque la première incursion de la créatrice de mode dans les rayons d'un grand magasin, avec une collection pour femmes et enfants.

Des créations de Victoria Beckham chez Target

L'ancienne Spice Girls devenue créatrice de mode, Victoria Beckham, vend désormais sa très chic ligne de vêtements dans les grands magasins Target, à l'instar de plusieurs designers, comme Versace pour H&M, et Kate Moss pour Topshop, désireux d'élargir leur clientèle.
Ces lignes pour grands magasins sont très recherchées par les clients férus de mode, mais dont les portefeuilles ne leur permettent pas de fréquenter les boutiques de luxe.
«Normalement, je ne fais pas de folie, mais cette ligne est INCROYABLE!», s'est exclamé lundi un blogueur de New York sur Twitter.
La collection VB x Target (Victoria Beckham for Target) marque la première incursion de la créatrice de mode dans les rayons d'un grand magasin, avec une collection pour femmes et enfants. C'est la première fois aussi que la Britannique crée une ligne pour enfants, inspirée par sa très élégante fille de cinq ans, Harper.
«Je suis bouleversée par vos réponses», a réagi sur Twitter cette mère de quatre enfants, âgée de 42 ans, femme du célèbre joueur de soccer David Beckham, au lancement de sa collection, dimanche dernier. «Merci pour votre patience et désolée pour les frustrations!»
Après sa campagne de promotion auprès de ses amis, actrices, mannequins et autres célébrités, beaucoup d'articles étaient déjà en rupture de stock sur son site Internet mardi.
Prix abordables
Ses fans salivent devant les prix abordables - de 6 à 70 $ et pour la plupart moins de 40 $ - qui contrastent nettement avec les robes à quatre chiffres, ou les hauts à trois chiffres que la créatrice vend d'habitude en prêt-à-porter.
Mais dans un magasin Target de Tribeca, à Manhattan, un quartier huppé où beaucoup de clientes ont les moyens de s'offrir la ligne d'origine de Victoria Beckham, certaines émettent des doutes.
«Je suis une grande fan de Victoria Beckham. Mais pas de ça», confie Crystal, qui travaille dans la mode et ne veut pas donner son nom de famille, critiquant les tissus bon marché utilisés.
«Je n'aime pas tout», ajoute son amie et collègue Madeleine, 29 ans, qui finit cependant par trouver une robe à son goût.
«J'adore ce orange qu'elle utilise», affirme au contraire cette habitante de Tribeca, qui a déjà chez elle certaines créations originales de Victoria Beckhalm.