Dans la garde-robe en 2017

Sur la planète mode, il n'est pas exagéré de dire que les astres sont déjà alignés pour 2017, et les spécialistes du domaine ont une bonne idée de ce que les magasineuses averties trouveront sur les présentoirs des boutiques dans les prochains mois. Pour faire un premier tour d'horizon sur les tendances et les styles en vogue cette année, nous avons consulté deux experts: Magaly Lamarre, styliste (notamment pour Laurier Québec) et créatrice des événements mode Prêt-à-[re]porter, et Justin Bellavance, également styliste (notamment pour les Galeries de la Capitale). À go, on commence à faire des économies... go!
Magaly Lamarre, styliste
Justin Bellavance, styliste
Articles clés
Le denim qui a (ou semble avoir) du «vécu» vole la vedette cette année, s'entendent Magaly Lamarre et Justin Bellavance. Pour son jeans, on privilégiera donc celui qui a un aspect «déjà porté», brute, même jusqu'à avoir des ourlets effilochés et des trous.
On ressort nos bomber jackets de l'an passé pour 2017, et on en trouvera de tous les styles, du plus sport au plus chic. On aime aussi beaucoup ceux qui sont réversibles.
Le haut «à la Bardot» (qui dénude les épaules) est un indispensable cette année, selon M. Bellavance.
Un autre indispensable à greffer à sa garde-robe, c'est la jupe à plis accordéon (longs plis verticaux), ajoute Mme Lamarre. Les plus audacieuses oseront les plis accordéon sur des pantalons (à jambes larges, on s'entend).
Il vous faut aussi absolument un vêtement avec des broderies, un élément fort en 2017.
Et cette année, on sort nos chevilles : le pantalon cheville (ankle pants) sera partout et même «imposé», prévient Magaly Lamarre. Notons également la réapparition du gaucho, la suite logique du palazzo, qui avait effectué un (certain) retour en 2016.
Styles tendance
Plus que jamais, le streetwear (plus ou moins chic mais de qualité) est en vogue. C'est le temps de mettre sa «calotte sur le côté», image Justin Bellavance. 
Son complément, le sport chic (ou athlétique chic), tient également encore le haut du pavé. «On s'inspire des coupes et des détails de sport, que l'on choisira dans des matières nobles pour nos looks au quotidien», conseille Mme Lamarre. Et non, vos vêtements d'entrainement portés en ville n'entrent pas dans cette catégorie, précise la styliste.
Soulignons aussi la toujours forte tendance «années 80», qui amène avec elle ses coupes asymétriques... et ses couleurs difficiles à manquer.
Imprimés vedettes
Les motifs géométriques
Les rayures horizontales (largeurs et couleurs variées)
L'effet patchwork
Matières et textures à signaler
Le cuir. «Il prend de la place dans les garde-robes ce printemps», affirme Justin Bellavance, et fait compétition à la dentelle, la maille, ainsi que la soie. Et le cuir se portera toutes les saisons, de toutes les façons (haut sans manche, jupe, casquette, etc.), et de toutes les couleurs, seconde Magaly Lamarre. Le perfecto court et cintré, qui s'agence facilement avec tout, est le choix de la styliste.
Le lamé doré ou argenté. Toujours d'actualité. 
La transparence (tulle, mousseline, résille, dentelle)
Couleurs chouchou
La couleur de l'année choisie par Pantone est Greenery, un vert pomme assez soutenu, et cette couleur sera également utilisée pour les vêtements, assure Mme Lamarre. Si juste à y penser, votre teint tourne au vert, elle suggère de la porter en imprimé (pour doser sa présence), ou l'intégrer en accessoire.
Le rose dans tous ses états.
En vrac
Les volants et les frisons
Les manches surdimensionnées
Les hauts à col choker
Le sac banane réinventé
(de luxe, bien sûr)
L'espadrille chic
La babouche berbère
Les out
Les stylistes sont toujours dubitatifs quand on leur pose cette question, soulignant que dans le fond, la mode, on la personnalise comme on veut. Justin Bellavance suggère surtout d'éliminer de sa garde-robe tout ce qui est désuet, défraîchi, et dont les couleurs sont «désaturées». Et pour nous faire plaisir, Magaly Lamarre mentionne qu'en 2017, on peut dire au revoir au règne des studs, aux pantalons taille basse (yé!), et que côté chaussures, on misera davantage sur les talons plats ou pas trop hauts, plutôt que sur les vertigineux (re-yé!).
***
Magaly Lamarre, styliste
***
Justin Bellavance, styliste