Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Mode

On a envie de... se mettre au pas

Ce lundi 11 novembre marquera l’armistice de la Première Guerre mondiale. Le jour du Souvenir est un moment pour se rappeler tous ceux qui ont fait le sacrifice de leur vie pour notre liberté. Au quotidien, les styles sont remplis d’allusions aux uniformes des troupes. Incursion dans la tendance militaire.

Mode

Une nouvelle boutique pour «écochanger» des vêtements

Une nouvelle boutique de vêtements de la rue Saint-Jean propose un concept relativement inusité à Québec : l’écochange (ou écoéchange). Afin d’éviter la surconsommation, l’entreprise Entre Nous, qui a ouvert ses portes en fin de semaine dernière, fonctionne sur le principe du troc.

Voici le fonctionnement : le client paie son abonnement annuel de 100 $. Il peut ensuite se procurer autant de vêtements qu’il le désire, à volonté, pourvu qu’il apporte à chacune de ses visites des vêtements à remettre en échange. La commerçante évalue la valeur de la contribution du client, et ce dernier peut repartir avec l’équivalent en nouveaux vêtements. Une sorte de coop-friperie vestimentaire chic!

On peut aussi se présenter sans s’abonner et payer pour ses achats tout simplement, comme dans n’importe quel autre commerce.

«Il y a beaucoup de vêtements qu’on n’utilise plus, mais qui sont trop beaux pour aller porter au Village des valeurs», explique la fondatrice-propriétaire Michelle Lichtenberg, dont la boutique constitue la réalisation d’un rêve vieux de sept ans. «Je cherchais un moyen de se vêtir de façon écolo, pour éviter la surconsommation, le gaspillage et ne pas encourager la surproduction polluante de textiles. Je crois que c’est une bonne façon de réutiliser.»

Neufs ou peu portés

Les vêtements échangés doivent être neufs ou peu portés ni trop usés. Et le concept s’adresse à toute la famille. «Imaginez des mamans qui viennent nous voir avec un bac complet de vêtements d’enfants de deux ans pour les échanger contre un bac de vêtements de trois ans!» lance la femme d’affaires à titre d’exemple.

Mme Lichtenberg confie qu’une centaine de personnes souhaitaient s’abonner avant même l’ouverture. C'est donc une idée à surveiller!

Adresse : 609, rue Saint-Jean, à Québec (en face du Collège O’Sullivan).

Info : @ecochange2019 sur Facebook

Mode

Comme un «Google» pour les Galeries de la Capitale

Le nom du nouvel outil de recherche en ligne des Galeries de la Capitale «Chercher. Trouver. AcheterMAINTENANT» est peut-être un peu long, mais il cache une belle idée.

Vous rêvez d’une robe noire? Tapez «robe noire» dans l’espace dédié sur la page d’accueil du site Web du centre commercial. L’engin trouvera toutes les robes noires offertes dans les boutiques participantes, affichant résultats, photos, descriptions, prix, etc. Vous pouvez ensuite procéder à l’achat en cliquant sur le lien qui mène au site Web du détaillant. Une sorte de service de guichet unique.

Des milliers de produits (mode, beauté, articles ménagers, etc.) seraient disponibles. Quelques détaillants y participent, dont Reitmans, Aldo, Addition-Elle, Garage, Guess, Le Château, Roots et Yves Rocher, entre autres.

«Nous sommes maintenant en mesure de montrer à l’avance aux clients ce qu’ils peuvent trouver dans leur centre et de leur permettre de planifier leurs visites pour une efficacité optimale», a déclaré par communiqué Lucia Connor, directrice du marketing chez Oxford Properties, propriétaire des Galeries.

Info : galeriesdelacapitale.com

Mode

Les sœurs Dufour-Lapointe sautent dans l’univers de la mode [PHOTOS]

On peut imaginer que les sœurs Dufour-Lapointe s’y connaissent en vêtements d’hiver. À tout le moins, qu’elles en savent un bout sur ce qui est confortable et garde bien au chaud. Les trois skieuses acrobatiques que le Québec a appris à connaître aux Jeux olympiques de Sotchi et de PyeongChang profitent donc de cette expertise et de leur célébrité pour lancer une collection de vêtements pour femmes baptisée «Tissées Serrées». Une référence évidente au lien qui unit les frangines Justine, Chloé et Maxime.

Leur ligne vestimentaire, conçue par des designers québécois, utilise la laine de mérinos, un tissu qui permettrait d’évacuer la chaleur et la transpiration par temps chaud, mais de conserver cette chaleur quand le mercure redescend, soutient-on. La gamme propose chandails, vestes, collants, chaussettes, tuques, cache-cous, passe-montagnes, pantalons, combinaisons et vêtements molletonnés aux «couleurs et motifs uniques». On s’enorgueillit du design et des coupes qui «faciliteraient les mouvements tout en mettant en valeur la silhouette féminine».

À LIRE AUSSI :
Trois filles et des rêves
Le nouveau chapitre des sœurs Dufour-Lapointe

«À travers Tissées Serrées, nous voulions une collection à notre image et qui se veut un symbole d’énergie positive, de détermination, de créativité et surtout, d’unité, qui fait notre force, a déclaré Chloé Dufour-Lapointe, par voie de communiqué. La marque est née tout d’abord de la valeur familiale et des liens très forts qui unissent notre trio tout en faisant référence au tissage des vêtements. Nous sommes très fières de nous lancer dans une toute nouvelle discipline tout aussi compétitive qu’est la mode!»

Ce n'est pas la première fois que le trio tente sa chance dans le monde des affaires. En 2018, les filles avaient conçu un bijou, sous la bannière de leur entreprise Créations 3SDL.

Dès le 11 novembre

La collection 2019-2020 sera disponible dès le 11 novembre dans toutes les boutiques du magasin d’articles de plein air SAIL, ainsi qu’en ligne sur le site Web du trio. Certains produits de la collection seront aussi offerts dans d’autres commerces, dont Sportium, Sports Experts et Oberson.

«Nous sommes fiers d’être le seul détaillant au Canada à obtenir l’entièreté de la collection», a ajouté Jean Tremblay, vice-président Achats chez SAIL, aussi par communiqué. «Dès que nous avons vu la collection des sœurs Dufour-Lapointe, nous sommes tout de suite tombés en amour avec la qualité des produits, ainsi que son côté local et artisanal.»

Info : dufourlapointe.com, @tisseesserrees sur Instagram et sail.ca

Mode

Le style Mimz pour toutes les saisons

Une gamme de vêtements qui connaît un succès via Instagram, c’est possible au Québec. Émilie-Rose Couture, de Cap-Rouge, le fait depuis 2017 avec sa collection de maillots Mimz. Ses trois collections ont ravi la clientèle des 16 à 25 ans qui a rapidement adopté cette marque accessible. Mais la jeune entrepreneure de 20 ans comprend bien que la période de vente des maillots est limitée aux deux mois de saison chaude de notre climat. Pour que sa compagnie évolue, elle doit être réaliste et offrir plus que des produits saisonniers. Elle décide donc de bonifier son offre en proposant du prêt-à-porter à l’écoute des désirs de sa clientèle. Le Soleil a découvert, en primeur, ses premiers modèles.

«Ce sont des vêtements confortables et adaptés à la vie de tous les jours», mentionne l’étudiante en science de la consommation à l’Université Laval. «Ce qui est important de savoir c’est que ce sont des vêtements juste de couleur neutre.»

La première sélection inclut quatre morceaux, une robe-chandail, un chandail avec col en V dans la teinte rose ou tan et un col roulé bleu. Pour assurer une certaine exclusivité, ces modèles ont été produits en petit lot.

«Je veux offrir des couleurs neutres, mais sans le noir et blanc traditionnel. Le gris, ça reste à voir… Le monde aime vraiment le style avec les couleurs neutres, mais ne sait pas comment le porter. Je veux leur donner des idées de style pour la vie de tous les jours.»

MODE

L’Équipeur prendra la place de Forever 21

L’espace laissé vacant par Forever 21 aux Galeries de la Capitale sera occupé par le magasin de vêtements tout aller L’Équipeur, dès le printemps 2020.

«Il y a toujours plein d’améliorations à droite et à gauche avec tous nos détaillants au niveau de notre offre commerciale. On a eu la fermeture de Forever 21 [qui a fermé ses 44 magasins canadiens et se trouve sous la loi de la protection de la faillite] il y a quelques semaines, mais l’espace est déjà reloué, à l’entreprise L’Équipeur qui ouvrira au printemps prochain», a déclaré Stéphan Landry, directeur général et administrateur des Galeries, lors du lancement des Galeries gourmandes.

À LIRE AUSSI : L’Équipeur passe à l’offensive

L’Équipeur prendra «l’essentiel de l’espace» laissé par Forever 21. Toutefois, une partie de la superficie restante sera divisée en trois petits locaux, dont les locations sont en négociations en ce moment, nous explique-t-on aux Galeries. Leurs portes ouvriront sur la partie centrale du «mail» à la hauteur de la boutique Nespresso. À suivre…

Infos : lequipeur.com

Avec Isabelle Houde

Mode

Chaussée selon nos goûts

La manufacture de chaussures Alfred Cloutier permet maintenant de personnaliser nos bottes et nos pantoufles à partir de leur nouveau site Web transactionnel.

Quatre modèles de bottes et deux de pantoufles sont d’abord proposés. Beaucoup de possibilités s’offrent ensuite au consommateur pour la conception de son style. La compagnie propose actuellement 14 matériaux différents. Au cours de l’année, d’autres modèles et des matériaux disponibles en quantité limitée viendront bonifier l’offre.

Toute la confection est faite sur mesure dans l’usine de la ville de Québec. Il faut compter un délai d’environ deux à quatre semaines pour la production. L’outil de conception sur le site est simple d’utilisation. Mention spéciale au fait que les bottes sont disponibles en deux largeurs.

Infos et achats : alfredcloutier.ca

Mode

Pour la peau sèche de bébé

Le retour de la température froide est un facteur aggravant de la sécheresse cutanée chez les bébés et les jeunes enfants. Quand la nature rend la peau rugueuse, il est important d’y remédier.

La marque française Mustela propose des soins à base de Cold-cream, une crème grasse contenant des huiles, de la cire d’abeille et un complexe breveté à base d’avocat propre à la marque. En plus d’hydrater, le Cold-cream crée une barrière protectrice sur la peau.

Au premier essai, on reconnaît l’odeur caractéristique des produits de soins pour bébés. Les vertus hydratantes de ces produits — ni trop riches ni trop huileux — se ressentent. Le lait de toilette utilisé au bain laisse la peau souple. Le lait nourrissant pour le corps est rapidement absorbé sans laisser d’effet graisseux. La peau de bébé retrouve sa douceur.

Mode

Rebel Refinery, une nouvelle marque canadienne pour hommes

Trois amis qui ont comme but de fournir une offre honnête, Eric Fallon, Elan Marks et Justin Maclean ont lancé Rebel Refinery. 

Leurs soins de qualité sont conçus avec des ingrédients naturels et offerts à un prix raisonnable. Ils sont exempts de produits chimiques dommageables pour la santé. Les formules non testées sur les animaux sont faites au Canada.

On propose 13 produits pour les cheveux, le visage et le corps. On aime particulièrement leur hydratant anticerne «bille roulante désintox». À base d’aloès et contenant de la caféine, ce produit pourrait devenir un incontournable pour les lendemains plus difficiles.

La marque recommande de l’utiliser aussi souvent que vous avez besoin de bien paraître devant votre patron...

Mode

On a testé : La gamme Dark Oil de Sebastien

La populaire huile Dark Oil de la marque Sebastian élargit son offre. La compagnie propose en nouveauté quatre produits faits à base d’huile d’argan et de jojoba.

Nous avons donc fait l’essai de la gamme complète : le shampoing, le revitalisant, le masque léger et la bruine parfumée hydratante. L’odeur orientale au bois de santal et cèdre est très agréable. Ces produits qui promettent une texture capillaire soyeuse n’ont pas alourdi ma coiffure. Mes cheveux fins en ont tiré une belle brillance et leur démêlage a été facilité.

Mention spéciale à la bruine qui se démarque par sa légèreté et sa grande capacité à rafraîchir la mise en plis sans l’effet lourd que l’utilisation d’huile peut parfois apporter. C’est un produit que je réutiliserai pour raviver ma coiffure.

Dark Oil de Sebastian, offert en salon.

Mode

Un nouveau soin vitaminé

Les laboratoires du Dr Renaud présentent un nouveau soin à utiliser à l’occasion. Ce coup d’éclat est recommandé aux changements de saison, au retour de voyage ou à tout moment où la peau est dévitalisée et en manque d’hydratation.

Le Sérum Vitamine C 10 % est un concentré de ce principe actif, la vitamine C. Les propriétés qu’on lui prête sont nombreuses : éclaircissement du teint, stimulation du collagène, renforcement des mécanismes de défense cutanés, hydratation et raffermissement.

Contrairement aux sérums de vitamine C classiques qui sont très visqueux, cette formule a une texture fluide. L’absorption du produit est rapide. Il s’utilise aussi bien le jour et le soir. On nous promet une action performante grâce à cette grande concentration de vitamine C sous sa forme la plus pure : l’acide L-ascorbique.

115 $ pour le flacon de 30 ml. Disponible en institut.

Mode

La boutique Fringuée Futée renaît

En février, la faillite forçait Myco Anna — une entreprise de Québec spécialisée dans le design, la confection et la vente de vêtements pour femmes fabriqués à partir de matières recyclées — à mettre la clé sous la porte après presque un quart de siècle d’activité. Mais après de longs mois de réflexion, la propriétaire-styliste Christiane Garant a décidé de revenir à ses amours.

Qu’on ne se trompe pas, Myco Anna ne rouvre pas. Fini le design et la confection. Mais la boutique Fringuée Futée, jadis située à Place de la Cité, renaît de ses cendres.

«J’ai beaucoup réfléchi à ce que je voulais faire de ma vie professionnelle. L’idée de ramener Fringuée Futée me trottait dans la tête sans arrêt. C’est mon bébé, après tout, alors c’était le choix logique», explique Mme Garant.

«Plages horaires et sur rendez-vous»

Date d’ouverture visée : le mercredi 30 octobre, dans de nouveaux locaux du quartier Saint-Sacrement.

Son commerce devient une «boutique en ligne avec service personnalisé à plages horaires spécifiques et sur rendez-vous». «Je veux offrir un service de stylisme personnalisé, faire découvrir des pièces uniques et promouvoir de jeunes créateurs québécois», dit Mme Garant.

Adresse : 1415, rue Frank-Carrel, suite 265, deuxième étage (en face du Bureau en gros sur le boulevard Charest).

Infos : fringueefutee.com et @fringueefutee sur Facebook.

Mode

Complexe, le magasinage taille plus

Être à la mode pour les personnes grosses au Québec semble être un acte de foi. La femme moyenne habille la taille 18. Pourtant, s’habiller en cette taille s’avère une expérience d’achat complexe. Les boutiques de qualité offrent les classiques et pour l’extravagant, il faut aller voir ailleurs. Souvent, les commandes en ligne sont la seule option.

Joëlle Vaillancourt est conférencière sur l’estime de soi et mannequin. Pour elle, il existe une grande différence entre les vêtements qui dissimulent les formes et ceux qui les mettent en valeur. Elle se questionne sur le rôle que doit jouer l’industrie de la mode et sur le concept de taille plus, qui, fréquemment, est plus utilisé comme coup de marketing que comme composante de l’ADN de certaines entreprises. «Il y a des femmes qui veulent encore se cacher, mais il y a des femmes qui veulent s’assumer… comme les autres, elles vont au travail, elles veulent avoir du style. Veut, veut pas, bien s’habiller ça joue sur l’estime, sur comment tu te présentes.»

Le Mag

Au Bangladesh, les barbes orange font fureur

DACCA - Lorsque la barbe d'Abul Mia a commencé à blanchir il y a deux ans, ce porteur d'un marché de légumes de Dacca a suivi l'air du temps: il s'est mis à la teindre en orange, au henné.

"J'adore. Ma famille dit que j'ai l'air plus jeune et plus beau", confie à l'AFP ce travailleur du Bangladesh de 60 ans, à la pilosité désormais flamboyante.

Mode

Les séries «Fleabag» et «Peaky Blinders» dopent les ventes de combinaisons et casquettes au Royaume-Uni [PHOTOS]

LONDRES — Captivés par les séries télévisées, nombre de Britanniques veulent s’habiller comme leurs héros, si bien que les ventes de combinaisons noires de «Fleabag» ou de casquettes rétro de «Peaky Blinders» explosent au Royaume-Uni, selon la chaîne de grands magasins John Lewis.

Ces chiffres confirment les tendances observées depuis plusieurs mois et dont essaient de profiter de nombreux sites en ligne et enseignes qui multiplient les ventes de produits dérivés de séries.

L’enseigne haut de gamme, qui a publié mercredi son rapport 2019 sur les ventes dans ses magasins, montre combien l’apparition sur les écrans d’une nouvelle saison de série à succès se traduit par une hausse des ventes immédiates de vêtements ou accessoires portés par leurs populaires personnages.

La sortie en avril 2019 de la deuxième saison de «Fleabag», centrée sur une jeune Londonienne égocentrique et antisociale, s’est accompagnée d’un bond de 66% des ventes de la combinaison noire portée par l’héroïne, interprétée par l’actrice britannique multi-récompensée Phoebe Waller-Bridge, également créatrice de la série.

De même, la diffusion en août et septembre sur la BBC de la cinquième saison de «Peaky Blinders», qui narre les aventures de gangsters à Birmingham au début du 20e siècle, a dopé de 25% les ventes des casquettes plates portés par les protagonistes.

Mode

Vers une garde-robe responsable, un vêtement à la fois

Spécialiste de la mode durable, la designer québécoise Léonie Daignault-Leclerc propose un premier livre intitulé «Pour une garde-robe responsable».

En tant que créatrice de la marque québécoise Gaïa et Dubos, Mme Daignault-Leclerc connaît les impacts de l’industrie du textile sur notre planète.

Son ouvrage propose un survol des comportements à adopter pour une consommation de vêtements éthique et durable. Nous y trouvons une foule de trucs et astuces pour prendre soin de nos morceaux de manière écologique.

Sous forme de guide pratique, ce livre complet se dévore. C’est une invitation à privilégier une attitude mode plus consciencieuse, un vêtement à la fois.

Pour une garde-robe responsable, Léonie Daignault-Leclerc, Éditions La Presse, 29,95$

Mode

Une jupe survêtement pour l’hiver

Il est parfois difficile de marier style et confort lors de la saison hivernale. Les créatrices Félicité Donyo et Lisa Noto ont peut-être une solution.

Elles proposent la jupe Tukuan, un accessoire polyvalent et adapté aux rigueurs de notre climat. Tukuan signifie «il fait un froid d’hiver» en langue innue. Inspirée d’une couverture de laine chaude, cette jupe portefeuille a un double usage puisqu’elle peut également servir de cape.

On la porte seule ou par-dessus le pantalon ou le legging. L’ajustement se fait par une série de boutons-pression. Deux longueurs sont offertes, aux genoux ou aux mollets. Tailles 2 à 14 ans.

La marque mentionne que la fabrication de qualité respecte les normes écoresponsables.

Info: etsy.com/ca/shop/tukuanwinterskirt

Mode

L’expression de la beauté par Lady Gaga

La chanteuse et actrice Lady Gaga a lancé le 16 septembre sa nouvelle ligne de cosmétiques, Haus Laboratories.

D’abord présentées en juillet, les images de la marque avaient immédiatement ravi les admirateurs de l’artiste. On y voyait une Lady Gaga maquillée, mais sans filtre ni retouche.

Cette nouvelle gamme est le fruit de deux ans de travail en collaboration avec son artiste-maquilleuse Sarah Tanno. On y trouve trois produits multi-usages: le fard liquide Glam Attack, le crayon à lèvres RIP et le gloss à lèvres Le Riot. Chaque article est proposé en six teintes différentes, en plus d’être végan et fait sans cruauté envers les animaux. Caroline Grégoire (collaboration spéciale) 

La ligne complète est en vente sur amazon.ca et sur hauslabs.com.

Mode

De nouveaux maillots signés Strom Spa

L’esthétique scandinave dans une collection de maillots de bain, c’est ce que le Strom Spa propose.

On y trouve 13 pièces pour dames et un maillot pour hommes, tous d’un design simple et axé sur le confort.

Ces modèles ont été créés en collaboration avec la compagnie québécoise Everyday Sunday. Ils seront offerts dans les établissements Strom Spa et en ligne à partir du 4 novembre.

Les coupes sont minimalistes, permettant l’agencement des pièces entre elles. Les modèles sont offerts dans les teintes de bleu, blanc, gris et noir.

Avec cette collection, Strom Spa s’adresse à une clientèle de tous les âges et habille toutes les silhouettes.

De 40 $ à 90 $ le morceau.

Info: stromspa.com

Mode

Un nouveau parfum de lavande pour l’automne

La Maison Lavande nous a déjà fait découvrir que la culture de la lavande au Québec était possible grâce à des variétés plus rustiques. Pour la saison froide, l’entreprise de Saint-Eustache propose maintenant une collection permanente au parfum de Noisette et Lavande.

Parmi ses ingrédients naturels, on trouve en tête la poire, les noix rôties, la lavande et l’ambre en note de fond. Huit produits composent la gamme.

Pour la maison, on propose la bougie, la bruine d’ambiance et l’huile parfumée. Pour nous, un gel douche, la mousse pour le bain, la lotion velours, une eau de corps et la crème pour les mains.

En vente dans les kiosques de Maison Lavande ou en ligne au maisonlavande.ca

MODE

Virage Mode, de mère en fille

Quand sa mère Gehane a lancé le commerce Virage Mode à Thetford Mines en 1998, Dominique Napky-Couture n’avait qu’un an. Quelque 21 années plus tard, la jeune femme fraîchement diplômée en comptabilité vient de lancer la première succursale de la bannière maternelle à Place de la Cité, à Québec.

«J’ai une passion pour la mode depuis l’âge de 14 ans. J’ai toujours voulu diriger le commerce, en savoir plus sur le style dans l’optique d’un jour gérer l’entreprise à 100 %», confie celle qui a développé le site Web de la boutique pendant ses études. 

Ses objectifs sont ambitieux : lancer beaucoup de projets, faire mousser les ventes en ligne et ouvrir quatre ou cinq adresses pour Virage Mode. Toujours avec la même philosophie «axée sur le service client». 

«On se spécialise dans les importations prêt-à-porter, avec des looks à l’européenne très accessoirisés, mais à des prix abordables et compétitifs, précise Mme Napky-Couture. Notre boutique se rapproche du service de stylisme privé où l’on mise sur l’expérience de magasinage. Certaines clientes font parfois 2-3 heures de route pour venir nous voir. J’ai même déjà accompagné une cliente dans un magasin de chaussures pour l’aider à choisir quelque chose qui irait bien avec le morceau qu’elle avait trouvé chez nous!» 

Virage Mode est voisin de la pharmacie Jean Coutu, à Place de la Cité. 

Infos : viragemode.com et @VirageMode sur Facebook

MODE

Une seconde boutique Bilodeau Canada à Québec

Six ans après son ouverture, la boutique Bilodeau Canada du quartier Petit-Champlain a maintenant une petite sœur. La bannière québécoise spécialisée dans la confection de produits de la fourrure, de manteaux d’hiver, de bottes et d’accessoires s’est établie récemment à Place Sainte-Foy.

Son inauguration officielle sera célébrée le jeudi 17 octobre, entre 17h et 21h. Tous sont invités.

«Nous avions déjà un point de vente, mais nous avons décidé d’en ouvrir un autre dans l’optique de rejoindre les gens un peu plus locaux, d’où notre choix de Place Sainte-Foy», dit Étienne Girard, responsable ventes, marketing et communication. 

Tous les produits de l’entreprise — qui crée ainsi quatre emplois à Québec — sont conçus et fabriqués dans son usine de Normandin, au Lac-Saint-Jean.

Infos : bilodeaucanada.com

Mode

Les 11 tendances de l’automne

Justin Bellavance est à l’affût des tendances modes depuis 20 ans. Après des études en design de mode, à une époque où les postes de création sont rares, il préfère se diriger vers le stylisme. Il est rapidement reconnu pour son œil aguerri. Il se retrouve sur les plateaux de télévision à habiller les animateurs. Émissions du matin, publicités, plusieurs personnalités lui font confiance. Il devient styliste pour la chaîne TQS et ensuite à TVA pour Salut Bonjour Week-end à Québec. Pour lui, créer des garde-robes adaptées à une clientèle de tous les genres n’a plus de secrets. Il se qualifie de «psy du vêtement»: «un styliste se doit d’être à l’écoute du client… il n’y a pas de problèmes sur un corps, il y a des formes. Il faut savoir ce qui va sur ton corps, comment l’avantager.» Il a accepté de s’entretenir avec nous au sujet des tendances modes et accessoires que nous retrouvons cet automne.

L’effet lingerie

Justin Bellevance mentionne que la tendance lingerie sera parmi les tops. Directement inspirée des années 90, elle est proposée de plusieurs manières. Seule, sous une veste de laine ou un veston, en superposition avec un t-shirt elle se portera aussi bien le jour que le soir.

Mode

Ma licorne a mangé mon devoir: un t-shirt pour aider les projets d'une école [VIDÉO]

La designer Sonia Plourde a créé un t-shirt original en s’inspirant d’une idée d’une amie sa fille.

D’abord conçu pour faire plaisir à cette dernière, le chandail a connu un succès inespéré grâce aux réseaux sociaux. Il est maintenant en vente, et une partie des profits servira à des projets spéciaux de l’école Saint-Jean-Baptiste. Notre vidéo.

Insolite

Une intruse au défilé Chanel écartée par le mannequin Gigi Hadid [PHOTOS + VIDÉO]

PARIS — Une spectatrice s’est introduite mardi à la surprise générale au défilé Chanel, a marché et pris la pose aux côtés de la mannequin vedette Gigi Hadid avant d’être écartée par cette dernière.

Une jeune femme, portant un tailleur en tweed et un chapeau évoquant le look classique de la maison française, est sortie de son rang pour marcher avec les mannequins lors du passage final au Grand Palais transformé en toits de Paris, selon une journaliste de l’AFP.

Elle est ensuite montée sur une terrasse improvisée pour poser face à la top Gigi Hadid. Après une mini-confrontation, Gigi Hadid a raccompagné l’intruse en dehors du podium, selon les images publiées sur le compte twitter art8amby.

L’incident n’a pas été trop remarqué par le public occupé à filmer avec des téléphones la fin du défilé où l’on voit tous les looks présentés.

«La meilleure vidéo de la finale Chanel», a réagi sur Twitter la critique de la mode de New York Times Vanessa Friedman en publiant ses images.

«Ce n’était ni prévu, ni prémédité», a déclaré à l’AFP une porte-parole de Chanel en ajoutant qu’il y avait eu de telles intrusions, venant peut-être de la même personne, au cours de la semaine du prêt-à-porter femme qui s’achève mardi à Paris.

«On aurait préféré que cela n’arrive pas, mais on ne va pas en faire un drame», selon la même source.

L’intruse a été récupérée par les agents de sécurité et raccompagnée vers la sortie.

Mode

On a testé: le masque d’argile clarifiant de SkinCeuticals

Conçu pour les peaux à tendance acnéique, ce masque d’argile, formulé à partir de kaolin et de bentonite, fonctionne comme un aimant qui déloge les impuretés.

Il est conçu pour nettoyer les pores en profondeur et éliminer l’excès de sébum grâce à ses ingrédients à base de fruits. 

Dans notre test, on observe que la peau reste apaisée, peut-être grâce à l’effet de la camomille et de l’aloès. L’effet clarifiant est présent sans toutefois que la peau soit agressée; on note un bel équilibre entre efficacité et douceur. 

Ce masque est aussi recommandé pour une utilisation ciblée sur les boutons d’acné. 

Pot de 67 grammes, 62 $, en ligne sur etiket.ca

Le Mag

HomeSense et Marshalls à Sainte-Foy

Le duo HomeSense et Marshalls a ouvert son nouveau «supermagasin» dans les anciens locaux du Sears Décor à Sainte-Foy, près du cinéma Cinéplex Odéon.

L’inauguration officielle a eu lieu le mardi 24 septembre dans le bâtiment d’une superficie de 43 000 pieds carrés situé au 1430, avenue Jules-Verne.

Propriétés du géant américain TJX (aussi propriétaire de Winners), HomeSense se spécialise dans les articles décoratifs pour la maison, alors que Marshalls offre une sélection de vêtements et chaussures griffés. L’entreprise connu pour son «modèle d’affaires de vente à prix réduit» révèle s’approvisionner auprès de 14 000 fournisseurs de plus de 60 pays. 

Heures d’ouverture : de 9h à 21h du lundi au vendredi, de 9h à 17h le samedi et de 10h à 17h le dimanche. 

Info : homesense.ca et marshalls.ca

Mode

Des manteaux d’hiver faits de matières recyclées

La marque québécoise Alizée dévoile sa collection de manteaux d’hiver 2019-2020 composés de tissu, de doublure et d’un isolant faits de matières 100 % recyclées.

L’entreprise poursuit ainsi son objectif de devenir l’une des marques les plus écolos de l’industrie. 

D’après les estimations d’Alizée, cette nouvelle collection permettra de retirer d’ici 2020 plus de 150 000 bouteilles de plastique des océans et des sites d’enfouissement. Aucun produit d’origine animale n’est utilisé dans la confection des manteaux. 

Question de faire une place à la diversité des silhouettes, la marque a aussi décidé d’élargir son offre de grandes tailles. Alors que tous les modèles pour femmes étaient offerts jusqu’à la grandeur 3X, s’ajoutent cette année les tailles 4X et 5X. 

Prix entre 300 $ et 450 $, en ligne à alizee.ca

Mode

Des t-shirts pour planter des arbres

Mode Choc s’associe encore cette saison à Carbone Boréal, un programme qui compense la production de gaz à effet de serre par la plantation d’arbres.

Pour chaque t-shirt vendu, la chaîne de magasins de vêtements remettra 1 $ à la chaire écoconseil de l’Université du Québec à Chicoutimi. 

Grâce aux ventes de la collection dessinée par ses designers, Mode Choc prévoit ainsi amasser une somme de 15 000 $, qui contribuera à retirer 535 tonnes de dioxyde carbone (CO2) de l’atmosphère. 

Une seule tonne de CO2 équivaut à un aller-retour Paris-New York en avion, ou encore à la production de 1,8 tonne de papier.

En vente en magasin ou en ligne à modechoc.ca

Mode

Des soins naturels pour les 2 à 12 ans

Pour sa «jeune clientèle», Attitude propose les produits Little Leaves aux arômes fruités qui arborent des dessins de personnages rigolos.

Cette nouvelle gamme est formulée pour la peau et les cheveux délicats des enfants. La marque reste fidèle à sa promesse d’utiliser des ingrédients d’origine naturelle et sans allergène. 

Les produits de cette gamme sont nombreux : shampoing et gel nettoyant 2 en 1, revitalisant, bain moussant nettoyant, savon pour les mains et lotion pour le corps. Son principe actif est tiré de la feuille de bleuet. 

En vente dans les magasins et pharmacies ou en ligne à labonneattitude.com