Omy Laboratoires et Divines, vêtements sur mesure

Local et sur mesure

Je vous parle souvent de l’importance d’acheter local, question de soutenir les travailleurs d’ici, dont les créations n’ont rien à envier à celles venant d’ailleurs. Cette semaine, je vous présente deux nouvelles entreprises locales qui ont les particularités a) d’offrir des produits sur mesure, et b) d’avoir été fondées par des femmes. Intéressant, non?

OMY LABORATOIRES

Omy Laboratoires est la seule compagnie au Canada qui personnalise les soins pour le visage devant la cliente et en ligne, précise le site Internet de l’entreprise. Fondée à Québec en 2017, Omy a débuté la commercialisation de ses produits de beauté et de ses soins de la peau, en janvier dernier.

Toutes deux cosméticiennes, les fondatrices Andrea Gomez et Rachelle Séguin ont constaté, au fil de leur pratique, que les produits offerts sur le marché ne répondaient pas adéquatement, selon elles, à certains problèmes de peau, comme la rosacée ou l’acné. «Le domaine de la cosmétique n’est pas assez flexible pour répondre aux besoins spécifiques de certaines femmes, et nous avons pensé que la personnalisation serait la solution», expliquent les deux  jeunes entrepreneures.

Et elles ont une feuille de route assez impressionnante pour s’atta­quer au pointu marché de la création de produits dermocosmétiques sur mesure. Mme Séguin possède notamment une maîtrise en sciences pharmaceutiques et génie tissulaire, et elle est spécialisée dans l’étude des maladies de la peau. De son côté, Mme Gomez détient une maîtrise en administration des affaires, en plus de très bien connaître le domaine du dermocosmétique.

L’idée était donc de développer des produits sur mesure pour tous les types de peau. Avant de lancer leurs soins sur le marché, Mmes Gomez et Séguin ont bien sûr fait énormément de recherche et développement, d’analyses scientifiques et de tests cliniques (des étapes qui seront toujours à l’agenda, d’ailleurs). Tous les produits d’Omy sont conçus dans un laboratoire qui appartient à la compagnie, au Pavillon Vachon de l’Université Laval, et cinq scientifiques y travaillent.

Les soins sur mesure offerts sont les crèmes de jour et de nuit, le sérum pour la peau et le fond de teint. Et pour trouver facilement la bonne combinaison d’ingrédients nécessaires à chaque femme, Omy a développé le logiciel SkinIA, un outil d’intelligence artificielle simple à utiliser (voir sur le site).

Les deux entrepreneures Rachelle Séguin et Andrea Gomez de développent des produits sur mesure pour tous les types de peau.

Par exemple, pour créer une crème de jour, trois bases (gel ou crème) ont été développées, et on personnalisera ladite crème en y ajoutant trois ingrédients actifs (parmi une variété), selon les besoins de chacune. Ensuite, on choisira la texture, et une fragrance naturelle (rose et vanille) ou non. De plus, le soin contiendra l’ingrédient phare d’Omy, l’eau d’aquifère minérale de Colombie-Britannique, qui peut aussi s’utiliser seule, comme une eau thermale. Tous les ingrédients sont à 98 % d’origine naturelle et, tous les soins et cosmétiques sont 100 % végétaliens. 

Enfin, chose très importante pour Andrea Gomez et Rachelle Séguin, les produits d’Omy Laboratoires sont disponibles à des prix très concurrentiels (la crème donnée en exemple plus haut coûte 64,99 $… et votre nom sera sur le pot!), histoire de pouvoir offrir à toutes, ces révolutionnaires produits personnalisés.

omycosmetics.com

***

Pour la designer Vénus Lasprilla, il est important de conseiller les femmes à tous les niveaux pour la confection de leurs vêtements.

DIVINES, VÊTEMENTS SUR MESURE

L’histoire de la designer Vénus Lasprilla et de Divines contient les ingrédients suivants : tradition, famille, couture, mode, entrepreneuriat et… immigration. On vous explique.

Vénus Lasprilla, 30 ans, est originaire de Colombie, et elle a immigré à Québec il y a cinq ans, avec son conjoint Andres Robles (aussi impliqué dans Divines), et leur fils (le couple en a maintenant deux). Friands de nouveaux horizons, les Colombiens désiraient également mettre en valeur ici l’importante expertise qu’ils possèdent tous deux dans le domaine du vêtement, particulièrement dans le sur mesure. 

En Colombie, la famille de Mme Lasprilla œuvre dans le monde de la mode depuis trois générations. La petite Vénus a appris à 7 ans à coudre avec sa grand-mère, et à 12 ans, elle fabriquait déjà des vêtements sur mesure pour elle et ses amies… et «les mamans de mes amies», se souvient-elle en riant. Dans l’entreprise familiale de confection, elle a tout fait, de la création de patrons jusqu’au ménage! Ce qui lui a permis d’ensuite terminer en un an (au lieu de trois) sa formation en design de mode, et de se spécialiser dans la création sur mesure.

La compagnie Divines crée donc des vêtements pour les femmes dans tous les styles, pour répondre à tous les besoins. La création peut débuter à partir de zéro («je veux une robe comme ci ou comme ça»), ou s’inspirer d’une photo ou d’images apportées par la cliente («j’aime le haut de ci, mais le bas de ça»). L’entreprise possède également un catalogue de base de modèles (robes, hauts, pantalons, etc.), qui seront ensuite adaptés aux demandes des consommatrices.

«C’est important pour moi de parler avec les femmes et de les connaître, de comprendre leurs besoins, leurs goûts, et de les conseiller à tous les niveaux», sur le choix des tissus, par exemple, ou la coupe adaptée à leur morphologie, explique la jeune designer (qui parlait à peine le français à son arrivée, précisons-le). Le vêtement sera ensuite dessiné (ou adapté) et confectionné, et on comptera environ 30 jours pour le recevoir et passer aux essayages finaux.

Divines offre également à ses clientes des accessoires exclusifs : des sacs à main signés Prilla (importés de Colombie), des écharpes colombiennes 100% écologiques (composées de coton et de plastique recyclé), et des verres fumés provenant d’Espagne. Et histoire de joindre le plus exotique au québécois, on offre aussi les bijoux de Kara Bijoux & Style, faits à la main par la designer Karine Bolduc de Lévis.

En s’installant ici, Vénus Lasprilla et Andres Robles désiraient proposer aux femmes de Québec leur savoir-faire dans le domaine qu’ils connaissent si bien, «sans imposer notre culture, mais en ne l’oubliant pas non plus». On dirait bien que c’est réussi.

Divines, vêtements sur mesure (2825, Chemin des Quatre-Bourgeois, Québec. 418 659-5050)

divines.ca