Les pièges de l’écran

Combien de temps passes-tu devant l’ordinateur, la tablette ou le téléphone? Que ce soit pour regarder des vidéos, jouer ou discuter avec ses amis, les spécialistes recommandent d’y passer un maximum de deux heures par jour. Des expertes des écrans, comme Catalina Briceno et Magali Dufour, disent qu’il est préférable de varier ses activités. Pourquoi? Parce que bien qu’il soit amusant, l’écran comporte quelques pièges. Et le plaisir pourrait se transformer en déplaisir.

L’écran, c’est comme un sac de chips. C’est bon, mais il serait mauvais pour la santé d’en manger à tous les repas ou d’avaler tout le contenu du sac en une seule bouchée!

Comme avec les croustilles, il y a aussi des effets négatifs sur la santé lorsqu’on passe trop de temps devant un écran. Ça peut affecter le sommeil, surtout si tu joues jusqu’à l’heure du dodo. Le lendemain à l’école, tu risques d’être fatigué et moins concentré. 

L’écran ne fatigue pas seulement le corps, il fatigue aussi les yeux. Les scientifiques croient que la «lumière bleue» qui se dégage des appareils électroniques pourrait accélérer le vieillissement des yeux. Résultat? Ta vision sera moins bonne et il se pourrait que tu aies à porter des lunettes. 

Les experts recommandent de prendre une pause toutes les 30 minutes pour regarder au loin. Un petit truc : comme lorsque tu fais la cuisine, tu peux mettre une minuterie sur la tablette ou le téléphone. 

Passer trop de temps assis devant un écran peut aussi entraîner un manque d’exercice. Ton corps a besoin de bouger, souvent.

Diversifier ses activités

Tu crois qu’il est possible de construire une cabane avec seulement un marteau dans son coffre à outils? 

Comme la cabane, ton corps et ton cerveau ont besoin de plusieurs outils pour se bâtir. Il y a beaucoup à apprendre avec l’ordinateur, la tablette ou le téléphone, mais il faut savoir faire autre chose. 

Voilà pourquoi il est important de pratiquer toutes sortes d’activités pour découvrir et se construire!

Prudence devant l’écran

«Internet, c’est un comme un gros centre d’achat. C’est un lieu public», explique l’experte des écrans, Catalina Briceno. 

Il est important de se rappeler que les écrans sont une fenêtre sur le monde : les autres peuvent voir ce qu’on fait et à qui on parle, qu’on soit sur Tik Tok, YouTube ou une plateforme de jeu.

Il faut être prudent. Comme dans un lieu public, on ne partage pas de l’information privée et on ne parle pas à des inconnus.


*Catalina Briceno est auteure de Parents dans un monde d'écrans et Magali Dufour est chercheure à l’Institut Universitaire sur les dépendances.