Les incendies de forêt ont ravagé une partie de la Colombie-Britannique cet été.

Les incendies de forêt expliqués aux enfants

Chaque été, des incendies de forêt font rage au Québec et un peu partout dans le monde. Cette année, la Grèce en Europe et la Colombie-Britannique au Canada ont été particulièrement touchées. Il y a une tonne de choses à savoir sur les incendies de forêt. En voici quelques-unes.

- Nombre d'incendies de forêt chaque année au Québec

Au mois de juillet seulement, la foudre a allumé 125 incendies de forêt. Depuis le début du printemps, la SOPFEU (Service de protection des forêts contre le feu) est intervenue sur 462 incendies qui ont brûlé 28 274 hectares de forêt. Au Canada, 5611 incendies de forêt ont fait rage en 2017.

- Quelles sont les causes des incendies de forêt?

Quelque 70 % des incendies au Québec sont causés par les humains. La source peut être un feu à ciel ouvert mal maîtrisé ou un mégot de cigarette laissé dans la nature. La foudre est aussi responsable du déclenchement d’incendies.

- Qu'est-ce qu'un feu à ciel ouvert?

Lorsque les risques d’incendies sont trop élevés, il est interdit de faire des feux à ciel ouvert. Les feux d’artifice et les feux de joie allumés dans des foyers sans pare-étincelles constituent alors un danger.

- Qu'est-ce qu'un risque d'incendie?

C’est une indication du niveau de facilité pour allumer un incendie de végétation. Il va de bas à extrême.

Les avions-citernes de la SOPFEU

*

Savais-tu que?

- Le feu n’a pas toujours existé

L’oxygène permet au feu de se former. Or, il y a plus de 440 millions d’années, il n’y avait pas assez de plantes pour créer l’oxygène nécessaire.

- Les plantes, les insectes et les animaux ont besoin du feu

Certaines plantes et arbres naissent sous les cendres laissées par les feux. L’un des premiers végétaux à renaître est un champignon appelé la morille de feu. Pour le pin gris, la chaleur du feu permet aux cônes de s’ouvrir pour libérer des graines et ainsi engendrer d’autres pins.

Des insectes de la famille des coléoptères s’implantent dans les restes d’arbres brulés. Ils y laissent leurs œufs qui, devenant des larves, se nourrissent des nutriments de l’arbre et l’aident à se décomposer. La putréfaction du bois nourrit le sol.

Des oiseaux profitent des espaces dégagés laissés par les feux de forêt pour s’y établir. C’est le cas des pics à dos noir ou rayé qui mangeront les longicornes, des insectes qui se nourrissent de bois.

*

Allumer un feu de camp en toute sécurité 

1) Préparer un endroit dégagé sur un sol minéral ne contenant aucune matière combustible (feuilles, herbe ou autre).

2) Allumer un feu d’une dimension maximale de 1 mètre sur 1 mètre.

3) Surveiller en tout temps et avoir toujours de l’eau à proximité.

4) Éteindre en arrosant abondamment et en mélangeant les braises.

5) Vérifier qu’il n’y a aucune source de chaleur en touchant les cendres.

Sources : SOPFEU, Système canadien d’information sur les feux de végétation, Base de données nationale sur les forêts

*

C'EST PLATE... QU'EST-CE QU'ON FAIT?

Ce samedi, l’avenue Royale à Beauport (entre les rues Saint-Jules et du Temple) sera animée à souhait. Dès 11h, tu pourras t’amuser dans les jeux gonflables ou te faire maquiller. À 13h, place à une énorme épluchette de blé d’Inde. Plus de 10 000 épis de maïs seront épluchés, cuits et offerts gratuitement. Même la soie dentaire est fournie! Huit camions de rue seront aussi sur place pour te régaler. À 19h, le groupe de musique les Lost Fingers offrira un spectacle. L’activité se tient beau temps, mauvais temps. Info : goo.gl/ppWHFM 

*