Les carcasses d’un passé révolu

Chaque semaine, Le Mag prend plaisir à consacrer deux pages entières à l’un des superbes clichés aériens de Pierre Lahoud, l’historien «volant» qui photographie le Québec du haut des airs depuis quatre décennies. Aujourd’hui, la goélette L’Accalmie, jadis échouée à Baie-Saint-Paul, dans Charlevoix.

«On voit ici la fameuse goélette L’Accalmie autrefois à Baie-Saint-Paul, qui a brûlé à cause d’un idiot qui avait éteint sa cigarette sur le plancher du bateau. J’ai toujours trouvé très beau de voir ces goélettes échouées, raconte M. Lahoud. Il y en avait quelques-unes au Québec, comme à L’Isle-aux-Coudres ou à Baie-Saint-Paul. Elles nous transmettaient l’image d’un passé révolu. Ces carcasses nous rappelaient le souvenir très important de ce qu’était la vie sur le fleuve autrefois. Aujourd’hui, on a tendance à voir le fleuve comme une barrière entre deux rives. Or, pendant des années, le fleuve était un point de contact entre les deux rives, plutôt qu’un point de séparation. Et ces goélettes allaient partout et s’échouaient sur le bord des grèves pour mettre à terre leurs marchandises.»

Cette image est la dernière de notre série de photos sous le thème de l’eau. La semaine prochaine, nous lancerons une série sous un nouveau thème : les îles!

Propos recueillis par Francis Higgins

Info: pierrelahoud.com

À VOIR AUSSI
• La grandeur démesurée de l’eau
• La beauté toxique des algues vertes
• Un décor de géants
• Dans les méandres du territoire
 A-t-on trouvé de l’eau sur Mars?
• La rivière «dorée» du Nord-du-Québec
• Quand la photo prend l'eau
• La ballade des phoques heureux
• Camper au milieu de la rivière…