Les algues du Québec seront davantage présentes sur les tablettes des marchés d’alimentation.

Les algues du Québec davantage présentes sur les tablettes

MATANE — Les consommateurs québécois trouveront de plus en plus d’algues du Québec sur les tablettes des marchés d’alimentation.

Les algues proposées seront d’abord des produits d’inspiration asiatique comme des feuilles pour sushis et des salades d’algues. Les algues québécoises perceront aussi le marché des cosmétiques, en partenariat avec des laboratoires reconnus internationalement.

Cette nouvelle tendance découle d’une stratégie de développement de marché développée par le centre de recherche Merinov, en collaboration avec GÎMXPORT, spécialisé dans la commercialisation et l’exportation de produits de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. 

«Nous comptons sur les consommateurs québécois pour donner le coup d’envoi à la filière "Algues du Québec", espère Karine Berger, chercheuse industrielle de Merinov. Les Québécois sont de plus en plus sensibilisés à l’achat local et sont prêts à payer plus cher, surtout lorsque les aliments sont certifiés biologiques. La filière a un avantage majeur grâce à la pureté des eaux canadiennes qui sont reconnues de meilleure qualité que les eaux asiatiques.»