Le journal d’un confiné… en dessin! [18 IMAGES]

Alain Juneau cherchait une façon de s’occuper après avoir fait le ménage, les repas et s’être amusé avec ses trois enfants. Le designer de meubles depuis 25 ans est donc revenu à ses amours d’ado, le dessin «pour le plaisir». Il a créé et publié sur Facebook le feuilleton Le journal d’un confiné, une série d’esquisses inspirées de son isolement en raison de la COVID-19.

«Je trouvais l’idée intéressante de présenter les faits quotidiens de cette nouvelle vie avec légèreté, sans prétention et sans parler d’actualité, juste pour faire sourire la famille et les amis», dit l’homme de Québec.

Juneau fait aussi ses esquisses pour une bonne cause : il invite tous ceux qui apprécient ses coups de crayon à faire un don à l’école «Chef de l’Avenir - Wonn Sakaab» fondée à Kpemale, au Ghana, par un couple d’amis québécois. La campagne de financement lancée sur le site Gofundme est ici.

Chaque œuvre réalisée sur une tablette graphique liée à un ordinateur exige de trois à quatre heures de travail. Certains décèleront peut-être un air de New Yorker dans les dessins de Juneau. Rien de surprenant puisqu’il est un admirateur de Jean-Jacques Sempé, un illustrateur français qui a souvent prêté ses crayons au célèbre magazine américain.

Et ceux qui ont l’œil encore plus aiguisé trouveront peut-être la souris Croquette qui se cache dans tous ses croquis…

Info : @journalconfine sur Facebook