Le Clocher penché a rouvert ses portes le 11 septembre.
Le Clocher penché a rouvert ses portes le 11 septembre.

Le Clocher penché fait peau neuve [PHOTOS]

Raphaëlle Plante
Raphaëlle Plante
Le Soleil
Ça faisait des mois que les fenêtres du Clocher penché étaient recouvertes, signe des travaux qui s’y déroulaient. Mais, depuis quelques jours, elles laissent à nouveau entrevoir l’intérieur de l’établissement, qui accueille ses fidèles clients dans un tout nouveau décor.

«On a tout défait, il y a seulement un mur qui est demeuré intact», signale Mathieu Brisson, chef et copropriétaire du Clocher penché depuis une dizaine d’années. «Les gens adorent, la réception est positive depuis la réouverture, ajoute-t-il. On souhaitait augmenter le confort à la fois de la clientèle et de nos employés.»

Parmi les ajouts, une large banquette vert foncé délimite la salle, tandis que la section bar a été déplacée vers le fond du restaurant. C’est la firme APPAREIL architecture qui a eu le mandat de réaménager l’espace. 

Si les travaux devaient normalement commencer en avril, la pandémie aura incité les propriétaires — M. Brisson et les frères Thomas et François Pélissier — à attendre pour mieux évaluer la situation. «On a reparti le chantier environ deux semaines avant la réouverture des restaurants» à la mi-juin, indique Mathieu Brisson.

Auparavant près de l'entrée, la section bar a été déplacée au fond du restaurant.
Le mur de la cuisine et la banquette vert foncé se marient aux boiseries et aux autres murs peints en blanc.

L’occasion était belle de repenser le menu, dont «l’approche a changé». Pas de table d’hôte, plutôt une carte où se côtoient des plats qu’on peut aisément partager à l’apéro (huîtres, pain maison, l’incontournable faisselle…), et d’autres plus consistants qui font office de plats principaux (par exemple poulet cordon bleu ou thon de la Gaspésie). «On ne voulait pas être pris dans un carcan», souligne le chef.

Le Clocher penché est ouvert le soir seulement, du mardi au dimanche. Le retour des brunchs les samedis et dimanches est pour bientôt, normalement la dernière fin de semaine de septembre, indique M. Brisson. «Les gens vont se retrouver au brunch, mais le menu sera plus modulable. On va proposer environ six choix pour commencer, mais il y aura beaucoup d’options qu’on pourra ajouter.»

Le retour des menus midi n’est pas prévu pour l’instant, mais le restaurant prépare un menu pour emporter qui sera offert durant le festival Québec Exquis! du 8 au 31 octobre. «On veut poursuivre la formule take-out par la suite, dans la mesure où la réponse est bonne», confie le chef.

Info : clocherpenche.ca  

Le Clocher penché a ouvert ses portes en 1995 dans une ancienne banque, alors que le quartier Saint-Roch était en pleine renaissance.
Le bar et son comptoir en terrazzo