Un troupeau de baleines au large de Tadoussac.
Un troupeau de baleines au large de Tadoussac.

Le ballet des baleines

Francis Higgins
Francis Higgins
Le Soleil
Chaque semaine, «l’historien volant» Pierre Lahoud partage avec Le Mag les secrets derrière ses plus beaux clichés aériens, croqués au-dessus de tout le Québec depuis près de 40 ans. Aujourd’hui s’amorce une courte mais fort jolie série de trois photos d’animaux. Pour commencer, un troupeau de baleines au large de Tadoussac…

«Dans la vie d’un photographe, ça n’arrive probablement qu’une seule fois de voir un troupeau de sept rorquals communs réunis. C’est fantastique! Ces immenses monstres sont d’une élégance rare et d’une beauté à couper le souffle. On dirait des danseurs de ballet! raconte M. Lahoud. Chaque fois que je vole près du Saguenay, je guette toujours les mouvements des bateaux, au cas où ils me dirigeraient vers ces animaux. Pour cette photo, on a été chanceux! Et les passagers du bateau devaient être aussi ravis que moi!»

«Même si je suis en avion, je garde toujours mes distances pour ne pas effrayer les animaux. Je reste à au moins 2000 pieds d’altitude pour ne pas les affecter ou les faire fuir. En effet, ces animaux sont importants pour la région : ça fait peut-être 500, 600, 1000 ans qu’ils viennent à Tadoussac, mais ils sont devenus récemment un facteur de développement économique incontournable. D’où l’importance de les protéger.»

Propos recueillis par Francis Higgins

Info : pierrelahoud.com

Un troupeau de baleines au large de Tadoussac.
Pierre Lahoud