Une rivière et ses bancs de sable, au sud du lac Mistassini, dans le Nord-du-Québec.
Une rivière et ses bancs de sable, au sud du lac Mistassini, dans le Nord-du-Québec.

La rivière «dorée» du Nord-du-Québec

Chaque semaine, Le Soleil prend plaisir à partager l’un des superbes clichés aériens de Pierre Lahoud, l’historien «volant» qui photographie le Québec du haut des airs depuis quatre décennies. Aujourd’hui, une rivière et ses bancs de sable, au sud du lac Mistassini, dans le Nord-du-Québec.

«Je volais vers Fermont quand j’ai pris cette photo. C’était juste avant le lac Mistassini et le lac Albanel, qui sont deux immenses lacs vraiment parmi les plus impressionnants que j’ai vus, raconte M. Lahoud. C’est un bel exemple de la course des sables. Ce qu’on voit ici, c’est ni plus ni moins qu’une œuvre éphémère. On serait repassé deux semaines plus tard et les sables auraient pris une autre forme. Beaucoup de rivières au Québec ont justement ce genre de beauté artistique qui se révèle lorsque vues du ciel.»

«J’ai un ami en France qui m’avait dit un jour : “La Terre est une artiste et nous n’en sommes que les fidèles transmetteurs”. Il avait raison. On regarde ces sables mouvants, ce vert tout à fait extraordinaire qui se juxtapose au doré des sables, et on a affaire à une œuvre d’art naturelle et éphémère. Je sais que, quand je retournerai là dans trois, quatre ou cinq ans, le décor aura changé. Quelque part, j’ai assisté à un moment d’éternité en photographiant ce moment.»

Propos recueillis par Francis Higgins

Info: pierrelahoud.com

+

À VOIR AUSSI : 
 La grandeur démesurée de l’eau
 La beauté toxique des algues vertes
Un décor de géants
 Dans les méandres du territoire
A-t-on trouvé de l’eau sur Mars?