La rentrée a sonné pour l'hôtel Le Bonne Entente

Valérie Marcoux
Valérie Marcoux
Le Soleil
Alain April, copropriétaire et directeur général de l’hôtel Le Bonne Entente, annonce la réouverture immédiate de l’établissement hôtelier fermé préventivement en raison de la COVID-19 depuis le 20 mars.

«Aujourd’hui, c’est la rentrée pour notre clientèle d’affaires qui attend notre réouverture depuis longtemps», communique M. April. En coordination avec l'Agence de la santé publique du Canada et l'Association hôtelière de la région de Québec, l’équipe du Bonne Entente a mis en place de nouveaux protocoles renforcés relatifs à la sécurité et à l’hygiène au sein de l’hôtel.

La majorité des services habituels sont de nouveau accessibles, à l’exception du service de garderie qui était offert gratuitement à la clientèle. Pour la longue fin de semaine, Le Bonne Entente installera tout de même une salle de jeu dans la salle de bal afin d’accommoder les familles qui viendront séjourner.

Du côté de la restauration, l’hôtel a pris la décision de ne plus offrir le service du midi, mais préparera des boîtes à lunch sur demande. Le buffet a été remplacé par un menu à la carte qui mettra en valeur les viandes fumées directement sur place.

Nouveau fumoir

Peu avant que la pandémie se déclare, Le Bonne Entente s’est fait construire un fumoir extérieur sur mesure. Celui-ci est une réalisation de Samuel Lefebvre, un finissant en soudage-montage au centre de formation professionnelle de Portneuf, à Donnacona. Après plusieurs mois d’attente, le fumoir a été mis en marche lundi par le chef Sébastien Laframboise, juste à temps pour la réouverture ce mardi.