Le «forest martini»
Le «forest martini»

La recette de Monsieur Cocktail: le «forest martini»

Patrice Plante
Patrice Plante
Collaboration spéciale
Avec cette nappe blanche qui tapisse l’horizon, nos goûts se transforment tranquillement. La neige et l’hiver aiguisent notre dent sucrée et appellent aux plats chauds et réconfortants. Qui n’attend pas la fin novembre avec impatience pour sortir sa mijoteuse, sa crème alcoolisée et son Frank Sinatra?

Une fois qu’on est bien emmitouflé près du feu en écoutant les notes de That’s Life, la saison appelle au digestif. Une occasion idéale de vous parler du «perfect martini». Loin d’être le secret du parfait dry martini, l’appellation perfect dans un cocktail signifie une part égale de vermouth sec et de vermouth sucré. C’est une méthode pour transformer le roi de l’apéro — le dry martini — en digestif.

En voici mon interprétation à base d’ingrédients d’ici, comme une randonnée en forêt où le bouquet forestier et sapiné de votre gin boréal préféré se laisse dorloter par la douceur de l’érable, des épices et de la canneberge. Je vous propose ici d’utiliser le gin Mugo au pin montagnard, le vermouth québécois Kayak et le liquoreux du Domaine Labranche.

Forest martini
(Version classique)*

INGRÉDIENTS

  • 2,25 oz de gin (genièvre, herbacé ou épicé)
  • 0,5 oz de vermouth blanc
  • 0,25 oz de liquoreux d’érable
  • 0,25 oz de sirop à Bonhomme Monsieur Cocktail
  • Zeste de citron et canneberge (pour décorer)

PRÉPARATION

  • Dans un verre à mélanger rempli de glace, ajouter tous les ingrédients.
  • Mélanger à la cuillère jusqu’à ce que vos doigts soient froids.
  • Filtrer dans un verre à martini ou une coupe refroidie.
  • Décorer d’un zeste de citron et d’une canneberge.

Santé!

*Pour la version simple et rapide, faible en sucre ou sans alcool de cette recette, consultez le site monsieur-cocktail.com.

Le «forest martini»