Photo Pierre Lahoud

La poésie des motoneiges

Pierre Lahoud n’a peut-être pas mis les pieds partout au Québec, mais il y a certainement posé les yeux… et son objectif. En quatre décennies, cet historien «volant» a photographié chaque recoin de la Belle Province du haut des airs. Une récolte de 500 000 images en 5000 heures de vol. Question d’adoucir l’hiver, Le Soleil publie un de ses clichés aériens de saison chaque samedi jusqu’au 14 mars. Aujourd’hui, coup d’œil sur des pistes de motoneiges tracées dans la neige de Portneuf.

«De temps en temps, je fais des photos de terres agricoles [tout près de Portneuf sur cette photo]. Et je me dis parfois que le cultivateur est poète sans le savoir. Parce qu’avec ses machines de labour, il fait des formes sur sa terre qui sont vraiment très artistiques. En hiver, des fois, les gars de skidoo sont aussi des artistes sans le savoir! Ils font des formes inusitées qu’ils ne verront jamais, mais qui donnent un regard singulier sur notre planète. Et en plus c’est éphémère. Un peu de vent et ça n’existe plus.»

Propos recueillis par Francis Higgins

Des pistes de motoneiges dans la région de Portneuf.
Pierre Lahoud