Mathilde Plante St-Arnaud, directrice générale de La Maison Smith
Mathilde Plante St-Arnaud, directrice générale de La Maison Smith

La Maison Smith aménage un potager pour ses employés

Raphaëlle Plante
Raphaëlle Plante
Le Soleil
Les cafés La Maison Smith viennent de recevoir une belle nouvelle: la Ville de Québec a octroyé à l’entreprise de la capitale quelque 8000$ pour l’aménagement d’un potager sur son toit, qui fournira ses employés en fines herbes, légumes et fruits frais. 

«On vient juste de l’apprendre!» s’est réjoui Mathilde Plante St-Arnaud, contactée par Le Soleil mercredi, au lendemain de l’annonce. La directrice générale de La Maison Smith en était à contacter ses partenaires pour mettre en branle le projet. «On s’est associé avec les Urbainculteurs, qui vont contribuer à l’aménagement du potager, et la ferme Onésime Pouliot doit nous fournir des framboisiers», explique-t-elle. 

La Maison Smith prévoit avoir un potager fonctionnel «d’ici quelques semaines» sur le toit de sa maison mère située sur la 3e Avenue, dans Limoilou. «Il y a une partie du toit qui est plus basse, avec vue sur le Vieux-Québec. Ça représente un espace entre 4000 à 5000 pi2 pour y aménager le potager», signale Mme Plante St-Arnaud.

Les récoltes seront partagées entre les employés des six succursales, qui sont pour la plupart des jeunes étudiants ayant des revenus modestes. Des paniers de légumes seront aussi donnés à l’organisme limoulois Le Relais d’Espérance, indique la dg. 

«On souhaite aussi partager nos surplus par des paniers qu’on mettrait dans nos succursales pour la clientèle, mais ce volet est à réévaluer compte tenu de la situation actuelle», ajoute-t-elle en référence à la crise de la COVID-19. 

«C’est la deuxième année qu’on applique pour obtenir une subvention de la Ville, on est très contents que cette fois ça ait marché!»

À LIRE AUSSI : La Ville de Québec investit dans des «jardins partagés» privés