La brasserie Les Mordus ouvre dans le Clarendon [VIDÉO]

La nouvelle brasserie de l’Hôtel Clarendon a accueilli ses premiers clients mercredi. «On est prêts, bon appétit à tous», a lancé Jacques Gauthier, l’un des trois associés de ce nouveau restaurant, Les Mordus.

Cette nouvelle destination gourmande dont la spécialité se tourne vers les poissons et fruits de mer présente un menu avec des plats faits maison à 90 % avec des produits majoritairement locaux, venant du Québec ou du Canada. 

On revisite surtout les classiques, le chef Stéphane Racine conseille d’essayer le fish and chips de Fred Stanton, cuisinier britannique qui a fait notamment ses classes auprès de nul autre que Gordon Ramsay. Le plat est d’ailleurs servi avec de la purée de poireaux, c’est comme ça que l’on dégusterait un «vrai» fish and chips.

Pour la boisson, on recommande d’abord le cocktail signature, le Bloody mordu, fait avec un clamato maison et du gin St. Laurent, aromatisé aux algues.

«Une vague de curiosité»

«Le but du concept c’est de faire découvrir aux gens de nouvelles variétés, leur permettre de connaître de nouveaux produits. Une vague de curiosité, c’est ça qu’on vise. Les clients repartent à la maison avec un nouveau goût», exprime le chef.

Le restaurant au décor maritime comprend 125 places et une quinzaine de personnes de plus assises au bar. Les trois mordus de la restauration, Jacques Gauthier, Martine Plante et Emmanuelle Villa, ont uni leur expertise pour signer ce nouveau concept, un projet totalisant 1,5 million $. 

Dès jeudi, Les Mordus serviront déjeuner, dîner et souper. On y retrouvera aussi des classiques — œufs, patates, bacon —, mais toujours avec une touche toute spéciale provenant de la mer.