Je veux tout savoir: équipés contre les virus, les animaux?

Les sciences t’intéressent? Tu te poses des questions sur les animaux, les plantes, l’espace ou n’importe quelle autre partie du monde qui t’entoure? C’est bien normal: les sciences, ce n’est pas que pour les adultes! Alors, envoie-les-moi à jfcliche@lesoleil.com. Une fois par mois, je répondrai à une ou deux des questions que tu m’envoies.

QUESTION Comme la COVID-19 a été transmise par un animal, est-ce que les chercheurs ont essayé de voir dans l’alimentation des animaux touchés par la COVID-19 s’il y a un élément qui peut les guérir? Il me semble que si l’animal n’avait pas trouvé le remède, l’espèce serait éteinte, non? 
— Audrey Pouliot, 11 ans L’Ancienne-Lorette

RÉPONSE Tout indique en effet que le virus de la COVID-19 proviendrait de la chauve-souris, et qu’il aurait peut-être fait une «pause» chez le pangolin avant d’arriver chez l’humain. Mais les animaux n’ont pas besoin de trouver de remède dans leur alimentation pour se débarrasser d’un virus. Comme nous, ils ont un système immunitaire qui est capable d’apprendre à combattre les infections.

Quand un microbe (que ce soit une bactérie ou un virus) parvient à s’établir dans notre corps, l’organisme réagit tout de suite de plusieurs manières. La fièvre, par exemple, sert à élever la température corporelle parce que les virus ont besoin d’une température très précise pour bien se multiplier — et s’il fait juste un peu trop chaud, ils y parviennent moins bien. De même, les cellules qui sont infectées par des virus sont capables de lancer des signaux d’alerte qui vont avertir les autres cellules de la présence d’un virus, et celui-ci aura alors plus de difficulté à entrer dans d’autres cellules.

Et au bout de quelques jours, notre système immunitaire apprend à fabriquer des «anticorps», c’est-à-dire des protéines qui vont se fixer sur le virus et le désactiver complètement. En général, à partir de ce moment, le microbe a «perdu la partie», pour ainsi dire : il n’est plus capable de se reproduire et le corps n’a plus qu’à «faire le ménage» (nous avons des cellules immunitaires qui mangent ces microbes-là, littéralement).

Les animaux font la même chose : ils ont eux aussi un système immunitaire, eux aussi peuvent faire de la fièvre et d’autres réactions de défense comme ça, et ils sont eux aussi capables de fabriquer des anticorps. C’est une chance, d’ailleurs, parce que les virus sont absolument partout! On estime qu’il y a environ 1031 virus sur Terre [bit.ly/3cZnNue]. Pour donner une idée de ce que ce nombre représente, il suffit de savoir que pour chaque être humain qui vit présentement, il y a environ 1000 milliards de milliards de virus. Tu as bien lu : 1000 milliards de milliards!

La plupart de ces virus s’attaquent aux bactéries et sont totalement inoffensifs pour nous. Mais tout de même, cela montre pourquoi tous les animaux sont équipés pour se défendre contre les virus : parce qu’une espèce sans système immunitaire ne pourrait tout simplement pas survivre.