Je veux tout savoir: anneaux de débris ou de poussières?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Les sciences t’intéressent? Tu te poses des questions sur les animaux, les plantes, l’espace ou n’importe quelle autre partie du monde qui t’entoure? C’est bien normal: les sciences, ce n’est pas que pour les adultes! Alors, envoie-les-moi à jfcliche@lesoleil.com. Une fois par mois, je répondrai à une ou deux des questions que tu m’envoies.

QUESTION Pourquoi Jupiter a-t-elle des anneaux?
— Akim

RÉPONSE Pendant longtemps, on a pensé que Saturne était la seule planète à avoir des anneaux. Mais finalement, non : toutes les planètes gazeuses (qui sont surtout formées de gaz, contrairement à la Terre, qui est constituée de roches) du système solaire en possèdent. C’est juste que ces anneaux sont plus subtils, plus difficiles à voir que ceux de Saturne. Dans le cas de Jupiter, il a fallu que la sonde spatiale Voyager 1 prenne des images de derrière la planète pour que la lumière du soleil, en passant à travers les anneaux, les rende apparents.

Il y a grosso modo deux théories pour expliquer la présence d’anneaux autour d’une planète :

1) Les anneaux peuvent se former en même temps que la planète. Au départ, la planète est un gros nuage de poussières et de gaz. À cause de la gravité, ce nuage finit par se condenser et former un disque qui tourne sur lui-même. Les anneaux sont alors simplement des poussières qui étaient trop loin du centre pour y avoir été attirées, et qui ont donc continué à tourner en orbite autour de la planète.

2) L’autre possibilité est que les anneaux se sont formés après la planète, à la suite de collisions entre des astéroïdes ou entre les lunes qui tournent autour. Les anneaux seraient donc constitués des débris de ces chocs titanesques.

Dans le cas de Jupiter, c’est plutôt la seconde théorie qui est la bonne, lit-on sur le site de la NASA. Ses minces anneaux se trouvent en plein sur la trajectoire des certaines des lunes, qui sont nombreuses autour de Jupiter — on en connaît 53! Ces poussières sont soulevées lors de collisions entre ces lunes et de petits météores. Les plus gros morceaux retombent sur les lunes, mais les poussières, elles, sont laissées derrière.

Il faut d’ailleurs que cela se produise continuellement parce que ces poussières finissent toujours par être recapturées par les lunes au bout d’un certain temps. Alors si les collisions cessaient, les anneaux disparaîtraient en quelques siècles!