Ils ont marqué 2019, quelles sont leurs résolutions pour 2020?

Question de bien lancer l’année, Le Mag demandé à certaines des personnalités les plus intéressantes et marquantes de 2019 de partager leurs résolutions pour 2020. Vous trouverez plusieurs noms que vous avez souvent lus dans nos pages. Des chefs, des artistes, quelques-uns de nos dirigeants aussi. Santé, boulot, famille, plusieurs ambitions y passent. Voici donc la liste de leurs vœux, aspirations et espoirs pour les mois à venir, en espérant qu’ils inspireront les vôtres. Car il faut tenir à une résolution parce qu’elle est bonne, et non juste parce qu’on l’a prise, écrivait De La Rochefoucauld.

Propos recueillis par Francis Higgins, Raphaëlle Plante et Isabelle Mathieu

«Je souhaite avant tout que mes employés soient heureux, parce qu’on est vraiment une famille. Je veux aussi continuer à transmettre mes connaissances et ma passion aux jeunes, les aider à performer et à poursuivre leur apprentissage. Aussi, je souhaite que mes restos continuent de bien marcher!»
— Jean-Luc Boulay, chef propriétaire des restos Saint-Amour, Chez Boulay et Les Botanistes, pour qui l’idée de la retraite est encore très loin.

Jean-Luc Boulay

*****

«En une phrase, ma résolution pour 2020 serait de prendre le temps d’apprécier toutes les bonnes choses qui arrivent à pleine vitesse pour Bleu Jeans Bleu, tout en apprenant à prendre soin de nous et de nos vies de famille, en recevant des amis entre deux activités sportives, sans oublier de manger mieux en se faisant plaisir autour d’un objectif simple : mordre dans la vie en s’écoutant dans la persévérance et le respect d’une saine hygiène de vie.»
— Claude Cobra (Mathieu Lafontaine de son vrai nom), chanteur de Bleu Jeans Bleu, nommé groupe de l’année au Gala de l’ADISQ

Claude Cobra (à l'avant-centre)

*****

«J’ai remarqué qu’il est toujours plus facile de prendre des résolutions pour les autres que pour soi-même. Voilà pourquoi ma résolution pour cette année serait que le Québec réduise sa consommation de viande, mange plus de tofu et de légumineuses, pour le bien de la planète et des animaux.»
— Jean-Philippe (Cyr, de son nom de famille), blogueur et auteur de recettes végétaliennes

Jean-Philippe

*****

«J’adore faire des souhaits et même des résolutions de début d’année! Quoi de plus inspirant que de remplir une page blanche? Je suis de celles qui tiennent leurs promesses, qui les renouvellent, qui en ajoutent au fil des mois. Qui rêvent haut et fort, et grand. Je pense qu’il ne faut jamais cesser d’espérer, de promettre et de se promettre mille folles aventures. On se sent en vie lorsqu’on rêve. C’est comme tomber en amour et vibrer de tout son être. Sans se mettre de la pression bien sûr, ce poids lourd qui vise l’atteinte de la perfection. Je ne suis pas là du tout, imparfaite que je serai toujours. La vie est un jeu pour moi, alors jouons! À être doux, généreux et empathiques dans tous nos projets petits et grandioses!»
— Alexandra Diaz, animatrice, productrice et auteure de livres de recettes

Alexandra Diaz

*****

«Continuer de prendre soin de moi à l’intérieur comme à l’extérieur. Innover et rester toujours à jour avec les tendances culinaires. Être une chef d’entreprise qui partage bien ses valeurs d’entreprise à son personnel. Continuer de dépasser mes limites entrepreneuriales et foncer avec mes idées folles (parce que Dieu sait que j’en ai!)»
— Geneviève Everell, chef propriétaire de Sushi à la maison, qui a ouvert sa première succursale à Québec cette année

Geneviève Everell

*****

«En premier, la santé, c’est bien important. En deuxième, la santé. En troisième, une merveilleuse année 2020 pour Le Soleil. En quatrième, la santé et un test de PSA [un test de dépistage du cancer de la prostate] pour les hommes de 50 ans et plus.»
— Régis Labeaume, le maire de Québec, qui dû lui-même s’absenter du travail au printemps pour subir des traitements contre le cancer de la prostate

Régis Labeaume

*****

«J’aimerais avoir plus de temps à perdre pour avoir plus temps pour penser et être plus créatif. Chaque fois que j’irai à l’épicerie, j’achèterai un produit de plus, pour les banques alimentaires ou pour les sans-abri (par exemple, avoir des barres énergétiques dans la voiture pour leur donner).»
— Ricardo Larrivée, qui vient d’ouvrir son premier comptoir de prêt-à-manger à Québec

Ricardo

*****

«L’année 2020 sera une année importante en matière d’environnement. Je compte poursuivre mes lectures en vue de la présentation du prochain plan d’électrification et de changements climatiques visant à atteindre nos cibles de résolution de 2030. Pour le gouvernement : s’assurer de maintenir une bonne ambiance de travail entre les ministres, les élus et le personnel politique. La CAQ, c’est une belle et grande famille et il faut garder une bonne cohésion du groupe!»
— François Legault, premier ministre du Québec

François Legault

*****

«Pour 2020, je fais le souhait que, collectivement, nous puissions apprécier davantage la chance que nous avons de vivre dans un pays de liberté d’expression, dans un pays offrant l’une des plus belles qualités de vie au monde! Un moment d’arrêt pour y réfléchir sème la joie autour de nous.»
— Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Gilles Lehouillier

*****

«Comme souhait : je nous souhaite, à Québec, d’être (encore plus) bienveillants, accueillants et souriants en 2020. Qu’est-ce qui nous définit? Quelle est la touche magique des gens de Québec? Celle qui nous rend uniques... Méditons collectivement. Ce serait trop bête d’oublier qu’on est capables de s’apprécier, dans le respect et la dignité. Il y aura toujours des enjeux pour nous diviser, mais, ultimement, c’est la fraternité qui doit triompher. Chacun de nous doit contribuer. Je nous souhaite une sapré belle année.
Comme résolution : la vie de famille et la paternité me donnent envie d’offrir le meilleur de moi. Ça me demande aussi de composer avec mes défauts. Les accepter sans les nier. Et travailler pour m’améliorer. La vie est un immense terrain de jeu. Une aventure que l’on doit rendre fantastique pour soi-même et pour ceux qui nous entourent. Résolument, cette année, je la consacrerai à cultiver la joie. Je souhaite aussi accompagner mes enfants dans la découverte de leur créativité et tenter de repousser la mienne en jouant le plus possible avec les images , la musique et les sons. Être un papa et un chum constant. Poursuivre mes rêves et délires artistiques avec acharnement. Être un collègue travaillant.»
— Pierre-Yves Lord, animateur

Pierre-Yves Lord

*****

«Pour 2020, j’aimerais prendre mieux soin de notre précieuse planète en posant plus de gestes concrets qui me permettent de veiller sur ma santé et celle de la planète en même temps. Ce n’est pas facile dans le tourbillon du quotidien de toujours poser des gestes en accord avec nos valeurs. La fatigue et le manque de temps l’emportent souvent! Avec douceur et tolérance, sans culpabiliser ni m’imposer la perfection. Je ne veux pas avoir à choisir entre mon bien-être et le respect de mes valeurs environnementales. Je veux poser des gestes qui tiennent compte des deux. Voici ce à quoi j’aspire pour 2020!»
— Geneviève O’Gleman, auteure et nutritionniste

Geneviève O’Gleman

*****

«Partager mes connaissances et mon expérience avec les plus jeunes. Et favoriser un meilleur accès à la Justice par la simplification des processus et la mise en œuvre de nouvelles méthodes de règlement des litiges.»
— Robert Pidgeon, qui a quitté ses fonctions de juge en chef associé après 18 ans à tenir les rênes de la Cour supérieure à Québec

Robert Pidgeon

*****

«Ne laissez jamais la facilité dicter vos choix. Tous nos choix, qu’ils soient petits ou grands, ont des impacts à long terme. Prenez le temps d’encourager les bonnes entreprises, prenez le temps de considérer vos employés pour ce qu’ils sont : la clé de votre futur. Faites le choix intègre de maximiser le bonheur et de réduire la souffrance chaque seconde de votre vie, que ce soit pour l’environnement, votre alimentation, votre famille ou pour soutenir une cause. Chaque personne, chaque entreprise, devrait donner de son temps et de son argent à ceux qui en ont le plus besoin. Que votre entreprise ait 25 ans ou 25 jours d’existence. Ainsi, nous léguerons un futur meilleur que le présent.»
— Patrice Plante, alias Monsieur Cocktail, mixologue-entrepreneur de Québec

Patrice Plante

*****

«Célébrer chaque jour la vie gourmande, savourer chaque moment passé en compagnie des gens présents dans ma vie, faire une fête de chaque nouvelle rencontre, reconnaître le beau dans les gestes et paroles de ceux qui m’entourent.»
— Gaël Vidricaire, sacrée chef pâtissière de l’année au Québec

Gaël Vidricaire