Des violons et des maisons imprimés en 3D

Début novembre, des musiciens de l’Orchestre symphonique d’Ottawa ont joué avec des instruments... imprimés en 3D. Eh oui! En 2018, certains modèles d’imprimante font bien plus que reproduire un devoir ou une photo sur papier. Ils fabriquent de vrais objets en trois dimensions, comme des pièces de voiture, des prothèses et même des maisons. Une véritable révolution!

Comment ça marche?

Comme tu le sais, une imprimante classique dépose de l’encre sur une feuille pour former un texte ou une image. Dans le cas d’une imprimante 3D, c’est la superposition de couches de plastique, de cire, de métal, de sable ou de plâtre qui crée un objet en largeur, en hauteur et en profondeur. Dans un cas comme dans l’autre, le texte ou l’objet est d’abord conçu par ordinateur et l’information est envoyée à l’imprimante qui exécute la commande.

Pour son premier concert de la saison, l’Orchestre symphonique d’Ottawa a innové en faisant résonner quatre violons, deux altos et deux altos-violoncelles imprimés en 3D, avec du plastique. Laurent Lacombe, un ingénieur de Québec, a participé à cette aventure qui a demandé un an de travail.

1984

Les premiers brevets sur l’impression 3D sont déposés. Une multitude de recherches se font depuis dans le domaine.

Maisons du futur

D’ici l’an prochain, cinq maisons imprimées en 3D devraient voir le jour dans la ville d’Eindhoven, aux Pays-Bas. Voici ce qu’on projette construire.

Pour construire une maison, tu te doutes qu’il faut une imprimante 3D GÉANTE. L’appareil est alors un robot qui coule du béton selon un plan enregistré dans un ordinateur. Des maisons et un premier immeuble imprimés en 3D ont déjà vu le jour en Chine. La France, les États-Unis et les Pays-Bas ont aussi des projets du genre. Certains organismes de lutte contre la pauvreté rêvent que les gens sans logis puissent un jour habiter dans de petites maisons peu coûteuses imprimées en 24 heures.

À Austin, au Texas, l’entreprise Icon a dévoilé une maison imprimée en 3D cette année. Une prouesse possible grâce à Vulcan, une imprimante géante qui fait le travail en 24 heures.

Des fesses confortables

Le géant du meuble suédois IKEA veut créer un fauteuil adapté aux fesses de chacun! L’idée est de numériser ton postérieur et d’imprimer en 3D une base de chaise qui se moulera parfaitement à tes fesses. Le prototype existe déjà pour les joueurs de jeux vidéo assis de longues heures. Il faudra attendre 2020 pour le fauteuil personnalisé d’IKEA.

Avancées médicales

Imprimante 3D

Un premier vaisseau sanguin fonctionnel a été imprimé en 2010. En médecine, l’impression 3D est aussi utilisée pour créer des appareils dentaires et des prothèses. Elle permet également de reproduire des os ou des organes avant une opération pour aider le chirurgien à voir ce qu’il aura à faire sur son patient.

Sur le marché

Pourrons-nous un jour imprimer nos jouets, nos meubles, notre vaisselle? Peut-être, mais les imprimantes 3D ne sont pas encore très répandues et coûtent assez cher.

Sources : Wikipédia, Explora, Le Soleil, Le Droit, Agence France-Presse

***

C'EST PLATE... QU'EST-CE QU'ON FAIT?

On va voir Conte du Soleil

Conte du Soleil est une création du Théâtre des Confettis, écrite par Philippe Soldevila, présentée aux Gros Becs

Le théâtre jeunesse Les Gros Becs présente les 25 novembre et 2 décembre à 15h la pièce Conte du Soleil. Elle raconte l’histoire d’Étienne, 10 ans, et de son père, Octavio, que des bouleversements isolent chacun de leur côté. Pour les réunir, il faudra l’intervention d’une arrière-grand-mère espagnole. Cette pièce sur l’émigration fait voyager de l’Espagne au Québec, de 1917 à 2017. À partir de 8 ans. Durée : 55 minutes. Billet : 20,25 $. 

***