Régalec, roi des harengs

Délicate découpe

On appelle cet art le kirie. Des détails minutieusement découpés dans une seule feuille de papier, qui prennent vie sur un fond noir. L’artiste japonaise Masayo Fukuda excelle en la matière.

Son monde monochrome se confond avec un dessin au crayon. Mais dès qu’elle glisse la main sous une pieuvre, un poisson ou une méduse, la magie opère. Sa dentelle de papier se tient en un seul morceau, sans colle ni ruban, dans la pure tradition de cette technique qui, au Japon, était pratiquée dans les cérémonies religieuses vers l’an 700. Par ses œuvres, Masayo Fukuda souhaite surprendre et émerveiller, a-t-elle écrit au Soleil. Mission accomplie! 

Pour suivre son travail : kirie-masayo.com

L’artiste japonaise Masayo Fukuda à l'oeuvre
Pieuvre
Casoar
Baleine à bosses
Iguane
Nautilus
Méduse