Véronique Cloutier est très proche de son équipe composée de son maquilleur, son coiffeur et sa styliste.

De Chicoutimi-Nord à coiffeur de Véro

Marcus Villeneuve le « petit gars de Chicoutimi-Nord » est devenu le coiffeur officiel de Véronique Cloutier. Depuis un an et demi, chaque fois que l’animatrice vedette apparaît à la télévision, sur la couverture des magazines ou dans les publicités, il n’est jamais bien loin.

« Ça fait 10 ans que je travaille pour en arriver là. C’est ce à quoi j’aspirais. Avec Véro, c’est le match parfait. Le p’tit gars de Chicoutimi-Nord est bien chanceux. Je touche à tout, la télévision, le magazine, la publicité. Je me sens choyé », confie-t-il au cours d’un entretien téléphonique.

Marcus évolue dans le monde de la coiffure depuis 10 ans. Il peine encore à croire qu’il a maintenant la chance d’être le coiffeur de Véro.

Marcus s’occupe des cheveux de l’animatrice, tout comme de ceux de Louis Morissette et de leurs trois enfants.

« C’est un travail semi temps partiel », affirme celui qui habite Québec.

Véro est débarquée dans la vie du coiffeur de 30 ans de manière inattendue. L’animatrice dont la coiffeuse des 22 dernières années souhaitait ralentir la cadence cherchait quelqu’un pour s’occuper de ses cheveux à l’occasion. Elle a demandé des références à quelques personnes du milieu et le nom de Marcus a été évoqué à quelques reprises.

« J’ai reçu un appel et je suis allé la rencontrer entre Noël et le jour de l’An pour faire sa coloration. Les gens me demandaient si j’avais peur de rater ses cheveux. En fait, j’avais surtout peur qu’on trouve ça long de passer trois heures ensemble ! Mais on a ri, on a parlé. Ç’a vraiment cliqué », raconte-t-il.

Quelques jours plus tard, Véro lui téléphonait pour lui offrir d’officiellement devenir son coiffeur.

« Quand j’ai raccroché, je me suis mis à pleurer. Moi, le p’tit garçon du Saguenay qui habite à Québec, je me considère encore chanceux un an et demi plus tard. J’ai tellement fait de défilés, de semaines de la mode. J’étais rendu là, à m’occuper de quelqu’un comme Véro à temps plein », estime le coiffeur qui possède aussi son propre salon dans la Vieille Capitale depuis quatre ans.

Marcus est le coiffeur de Véro depuis maintenant un an et demi.

Aujourd’hui, Marcus parle avec Véro presque tous les jours. « On a développé une belle amitié. Je me pince encore quand je le dis ! On a tellement une belle relation. Elle est tellement humaine, terre à terre, facile à vivre. On se ressemble beaucoup sur certains points », témoigne celui qui apprécie toute la petite famille Morissette. « Ses enfants sont tellement fins. Je suis souvent chez elle, où elle a un petit salon. On a développé une super relation. »

Une clientèle de vedettes

Marcus avait déjà coiffé les Sarah-Jeanne Labrosse, Maripier Morin, Marilou et plusieurs autres personnalités québécoises à quelques reprises. Cette fois, les choses sont tout de même différentes.

« Il a fallu que j’adapte mon travail, que je me laisse aller, que je me fasse confiance. En un an et demi, j’ai énormément évolué en tant que coiffeur et d’entrepreneur. Ma vision des réseaux sociaux a aussi changé. J’ai pris beaucoup de maturité. »

Comme Véronique Cloutier est très présente sur les médias sociaux, Marcus a été confronté rapidement au défi de succéder à celle qui l’a coiffé pendant plus de deux décennies.

« Les fans de Véro sont très près d’elle. Au début, je l’ai changée un peu et j’ai reçu de mauvais commentaires sur les réseaux sociaux. C’était la première fois que j’étais confronté à ça. Avec le temps, j’ai trouvé ma propre façon de faire. Je veux quelque chose de classe, de sexy et d’assumé. »

Marcus assure que le fait qu’il soit installé à Québec ne complique pas trop les choses. D’autant plus qu’il reçoit l’horaire de Véro un à deux mois à l’avance.

« Je ne veux pas que le fait que je sois à Québec soit un obstacle pour elle. Je ne veux pas qu’elle y pense quand elle a besoin de moi. Le jour où ça deviendra un obstacle pour moi, je m’arrangerai pour régler la situation. J’ai souvent à me déplacer, mais Québec, c’est aussi près du Saguenay. Je ne suis pas prêt à déménager. »

+

FIDÈLE À PANACHE

(AMG) — Marcus Villeneuve a encore un fort attachement pour sa région natale. Il est un fidèle de Panache, où il assume la direction artistique des coiffures depuis la première édition. 

« J’ai un gros sentiment d’appartenance au Saguenay. Et j’aime Panache. Je ne me serais pas vu ne pas le faire. C’est la même équipe, année après année. Je ne pouvais pas me retirer », assure celui qui, cette année, optera pour des coiffures au style très naturel, lumineux, soyeux, frivole. « Ce ne sera rien de trop exagéré. Je veux faire du beau qui met les vêtements en valeur. Ce qui est le fun avec Panache, c’est qu’on a une belle ouverture. »

Le fait que l’événement se déroule la même fin de semaine que le Gala des prix Gémeaux l’oblige toutefois à faire quelques acrobaties avec son horaire. 

Le coiffeur partira de Québec pour se rendre à Montréal mercredi et jeudi, afin de préparer les Gémeaux. Il prendra ensuite la route du Saguenay où il participera à Panache vendredi et samedi. Dimanche, il prendra la direction de Montréal à nouveau, où Véro lui confiera ses cheveux alors qu’elle animera le gala qui récompense la télévision québécoise.