Dans la rangée «U›!

Pierre Lahoud n’a peut-être pas mis les pieds partout au Québec, mais il y a certainement posé les yeux… et son objectif. En quatre décennies, cet historien «volant» a photographié chaque recoin de la Belle Province du haut des airs. Une récolte de 500 000 images en 5000 heures de vol. Question d’adoucir l’hiver, Le Soleil publie un de ses clichés aériens de saison chaque samedi jusqu’au 14 mars. Aujourd’hui, des maisons de Québec vues du haut des airs.

«Ça, c’est le nouvel urbanisme. C’est dans le coin du boulevard Hamel. Ce que j’aime, c’est qu’on ne travaille plus en plans carrés comme on le faisait auparavant. On essaie même de donner des formes un peu plus imaginatives, qu’on ne voit que du ciel. Ça nous donne une nouvelle façon d’apprécier l’aménagement du territoire. Il n’y a rien de plus simple qu’une banlieue : tous les bâtiments sont uniformes, tout le monde se ressemble. C’est l’uniformité la plus complète, qu’on peut trouver désolante. Ici, il y a un mouvement dans le U qui est agréable à voir. Et on se prend au jeu à examiner l’image pour voir qui a déneigé son entrée!»

Propos recueillis par Francis Higgins

Info : pierrelahoud.com

À VOIR AUSSI :
Pierre Lahoud, l’historien volant
La poésie des motoneiges
À la course sur les glaces
Au cœur du Québec
«De l’eau du fleuve dans notre ADN»