Clinique Reflet
Clinique Reflet

Clinique Reflet: allier beauté et santé

Marie-Hélène Brouillette a ouvert le 4 novembre dernier sa clinique spécialisée dans les soins de la femme à Québec. Cette urgentologue de formation a orienté sa pratique vers une médecine qui s’adresse principalement à la gent féminine. En plus d’offrir les services de santé au sens traditionnel, la Dre Brouillette propose des soins cosmétiques. La professionnelle a donc conjugué ses deux passions, la santé et la beauté dans cette clinique mixte privée et publique.

L’idée de ce concept qui serait un des rares endroits au Québec à offrir cette mixité ne date pas d’hier pour la Dre Brouillette. Centraliser en une seule adresse sa pratique au lieu de desservir dans différents endroits est, selon la médecin, une façon de mieux répondre aux besoins de sa clientèle. Avec son conjoint entrepreneur en construction, elle a commencé en juillet les travaux de ce qui est devenu sa clinique Reflet.  

Pour le volet esthétique, Reflet propose une approche d’allure «reposée, belle comme si on revenait de vacances», nous mentionne-t-on. La Dre Brouillette nous précise: «j’aime l’allure naturelle, je ne veux pas devenir le médecin figé».

Pour ce faire, elle est allée développer son champ d’expertise à Londres et un peu partout au Canada, en citant comme référence les techniques d’injection pratiquées en Europe, plus naturelles que celles proposées aux États-Unis et en Amérique latine.

Peu importe la technologie utilisée dans sa clinique, il y a une consultation médicale. «Il m’est déjà arrivé de trouver un cancer basocellulaire», relate-t-elle. Ce qui justifie, poursuit-elle l’importance «de faire une belle évaluation des patients».

De plus, tous les soins sont faits sous supervision médicale. Les options de traitement sont toujours faites selon les besoins et le budget du patient.

La Dre Marie-Hélène Brouillette a ouvert une clinique médicale dédiée à la santé des femmes et à la médecine cosmétique.

Quant aux soins esthétiques offerts, on retrouve les injectables, dont le Sculptra, qui permet de travailler le relief de la peau et le contour du visage qui dure jusqu’à deux ans.

À ce jour, seulement peu d’endroits à Québec offrent ce produit déjà très populaire en Europe et dans les cabinets de Californie. On y retrouve la technologie canadienne InMode avec leurs solutions d’épilation définitive, de resurfaçage du visage et du corps et en particulier leur technologie de rajeunissement vaginal Votiva. Le rajeunissement vaginal «fait partie de la féminité en plus d’être fonctionnel» lance-t-elle. Cette technologie indolore en plus de son apport esthétique se veut également une solution pour des problèmes d’incontinence, de relâchement et de sécheresse.

Le centre reçoit également les hommes pour les soins cosmétiques. Les épilations définitives du cou et de la nuque sont très populaires et Marie-Hélène Brouillette nous explique que l’utilisation du Botox pour adoucir les traits est notamment une tendance chez les professionnels désirant avoir des lignes d’expression moins rigides.

_____
La clinique Reflet de la Dre MarieH Brouillette, 655, boulevard Pierre-Bertrand, local 200, 418 527-1659, www.refletclinique.com

+

LE PEELING GEL GL DE SKINCEUTICALS

On a testé / Quand on parle de centre médico-esthétique, on parle de produits de soins performants et en vente exclusive dans les cliniques. J’ai été invité à essayer le peeling Gel GL de Skinceuticals. Il me vient en tête l’irritation des jours suivant le soin. Mes préconceptions se sont révélées fausses. C’est une exfoliation profonde aux acides glycolique et lactique, mais sans inconfort et effets secondaires amoindris. Les bénéfices attendus sont une diminution des ridules, la stimulation du collagène et une réduction des dommages causés par l’exposition au soleil. Le traitement d’acide est rapide (pour moi 8 minutes) et est suivi par un masque réparateur cuisiné selon mes besoins par l’esthéticienne Alexia Blackburn. J’en suis ressortie le teint lumineux et unifié, sans aucune irritation, à ma grande surprise.