Courir toujours plus…

Courir

Courir toujours plus…

François-Olivier Roberge
François-Olivier Roberge
Collaboration spéciale
CADENCE / Il y a cette fièvre olympique. Il y a la multiplication contagieuse des exploits sportifs de nos proches et moins proches sur les réseaux sociaux. Il y a le «Pourquoi pas moi! Je suis capable aussi!» Il y a ce fort désir du toujours plus, remède contre l’inertie ou virus menaçant?
Bolide pour parent actif

Courir

Bolide pour parent actif

François-Olivier Roberge
François-Olivier Roberge
Collaboration spéciale
CADENCE / J’ ai un an, bien assis dans ma poussette des années 80. Derrière moi, mon père veut m’amuser et enchaîne quelques pas de course. Un trou dans la chaussée. L’une des roues en plastique de seulement quelques centimètres de diamètre bloque. Un paternel et un bébé visitant le sol. Sans conséquence autre qu’un orgueil de père écorché. 
Retrouver son cœur d’enfant dans les sentiers

Courir

Retrouver son cœur d’enfant dans les sentiers

François-Olivier Roberge
François-Olivier Roberge
Collaboration spéciale
CADENCE / Pour l’aventure, pour la variété, la découverte, et pour retrouver son cœur d’enfant. À l’ombre des arbres, à l’abri du soleil, du vent, de la pluie et, surtout, de la monotonie du bitume, pourquoi ne pas s’écarter des rues et opter pour la course en sentier?
Créer en courant

Courir

Créer en courant

François-Olivier Roberge
François-Olivier Roberge
Collaboration spéciale
CADENCE / Courir pour être en forme. Courir pour sa santé mentale et émotive. Et si la course devenait également un moteur créatif. Et si la course était l’une des clés ouvrant la porte de l’inspiration. Et si…
Être son propre moteur

Courir

Être son propre moteur

François-Olivier Roberge
François-Olivier Roberge
Collaboration spéciale
CADENCE / Le gars ne court pas, il vole. Je l’aperçois sur le pont de Québec en revenant du boulot, lui, son flegme de coureur élite et son sac à dos. Je me trompe, à la vitesse à laquelle il file, il porte sans doute un parachute. Au volant de mon auto, pris dans le trafic, je le vois rétrécir au loin, libre et rapide. À cet instant, je me suis juré que moi aussi, je troquerais parfois mon bolide pour le transport actif.
Ces parcours que l’on aime

Courir

Ces parcours que l’on aime

François-Olivier Roberge
François-Olivier Roberge
Collaboration spéciale
CADENCE / Je te côtoie sous différentes identités : M. Marie-Victorin, Mme Route du Fleuve, M. Guillaume-Couture. La rumeur veut que tu changes de nom 156 fois* de Dundee à Sainte-Flavie en passant par ta boucle gaspésienne. Chère route 132, tu es mon incontournable, mon ancrage. Foulée après foulée.
Pourquoi je cours?

Courir

Pourquoi je cours?

François-Olivier Roberge
François-Olivier Roberge
Collaboration spéciale
CADENCE / Je n'aimais pas courir. Je préférais enfourcher mon vélo, avaler les kilomètres dès l’arrivée du printemps. Visiter de nouveaux lieux, s’y arrêter le temps d’un café ou d’un Perrier. Je préférais enfiler mes patins à roues alignées, pour des déplacements en vitesse, avec fluidité. Pourquoi marcher lorsque l’on peut rouler? Je préférais.
François-Olivier Roberge
Collaboration spéciale
François-Olivier Roberge
Mes espadrilles, mes amies

Courir

Mes espadrilles, mes amies

CADENCE / Comme les pneus des véhicules, les chaussures s’usent et ramollissent. Elles vieillissent, quoi. Après des centaines de kilomètres de loyaux services, elles sont remplacées et reléguées à «la paire de relève dans le fond du garde-robe», avant de devenir, «la paire de jardinage et de parties de cache-cache autour de la maison avec les enfants».
François-Olivier Roberge
Collaboration spéciale
François-Olivier Roberge
Quel type de coureur êtes-vous?

Courir

Quel type de coureur êtes-vous?

CADENCE / Cadence est la nouvelle chronique bimensuelle du Mag qui donnera la parole aux sportifs de tous les calibres! Elle mettra en lumière un mode de vie actif et proposera même une section «courrier des lecteurs». Ainsi, votre participation et celles d’experts invités bonifieront chaque thème. Ce printemps, la course à pied sera notre centre d’attention. Parlons motivation, équipement, performance, nutrition, entraî­nement, etc. Le terrain de jeu est vaste!