Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Philippe Wouters
Coopérative nationale de l'information indépendante
Philippe Wouters

La vague sans alcool

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Comme chaque année, plusieurs d’entre vous vont réaliser le défi « 28 jours sans alcool » de la Fondation Jean Lapointe. La cuvée 2021 en sera une particulière sur plusieurs points, mais c’est celui de l’offre de produits qui a explosé dans la dernière année qui m’intéresse.

Véritable petite révolution sur les tablettes de votre détaillant favori, les bières sans alcool sont très populaires et l’offre ne cesse d’augmenter. Il existe aujourd’hui deux grands principes pour « brasser » de la bière sans alcool : la désalcoolisation, toujours très populaire et réservée à certaines brasseries dotées d’équipements adaptés au procédé de fabrication, et la fermentation non alcoolisée, ouverte à toutes les brasseries puisque l’utilisation de levures sélectionnées ne remplace pas le procédé de fermentation, mais s’assure de ne pas produire d’éthanol.

Sur les tablettes, vous retrouverez les deux types de techniques. Considérant que la première offre des résultats très concluants et reconnus, il n’est pas rare de faire brasser sous licence sa bière sans alcool auprès d’une brasserie spécialisée dans le concept.

Hors Sentiers blonde – Boréale

La marque Boréale vient de lancer deux bières sans alcool, une IPA et une blonde. Mention spéciale pour la blonde qui offre une expérience gustative et olfactive très intéressante. On est loin de la boisson non alcoolisée aqueuse, sans arrière-goût et donnant l’impression désagréable d’avoir été diluée. Le produit est agréable à consommer et devient une redoutable arme pour Boréale devant le marché du sans-alcool

IPA Découverte – Bockale

Véritable pionnière du sans-alcool au Québec, la brasserie maintient son avance avec des produits reconnus et appréciés, comme cette IPA sans alcool aux notes agréables de houblon et à l’arrière-bouche bien contrôlée. Elle est tellement appréciée au Québec qu’elle fait des envieux dans le milieu de la bière.

Black IPA Nord Star – Grande Allée

Autrefois nommées « sans alcool » comme référence stylistique, ces bières sont aujourd’hui cataloguées au même titre que les bières « normales ». On a déjà vu cette mini révolution dans les bières sans gluten il y a quelques années. Cette Black IPA a donc tout d’une Black IPA alcoolisée. On y trouve les notes de grains torréfiés, l’aromatique des houblons contemporains et l’arrière-bouche sur l’amertume de ses ingrédients.

La Raisonnable – Voie Maltée

Une de mes préférées au Québec. On y retrouve le nez de levure et d’épices habituellement typique des bières de blé belges. On apprécie le corps de la bière qui s’éloigne du stéréotype des bières sans alcool et on vit une dégustation agréable grâce aux arômes et saveurs qui l’animent.

D’autres produits sont disponibles; j’en ai référencé plusieurs dizaines. Ils arrivent de partout dans le monde. L’avantage de ne pas avoir d’alcool, c’est de pouvoir passer les douanes sans problème. Voilà donc de belles opportunités pour plusieurs joueurs de l’industrie et une offre de produits de plus en plus grande pour le consommateur.