Bière d’automne, brassée le plus souvent avant la fête de Thanksgiving, la bière à la citrouille est aromatisée avec les mêmes épices que l’on retrouve dans la fameuse tarte à la citrouille, la « pumpkin pie ».

C’est le temps des citrouilles!

CHRONIQUE / L’automne s’installe vraiment lorsque les premières citrouilles décorent nos maisons. Les feuilles se colorent dans les arbres, le froid s’installe, les piscines se vident. Pas de doute, c’est le temps de boire de la bière à la citrouille… ou pas.

Avant de poursuivre, réglons une fois pour toutes la question. La bière à la citrouille ne contient pas tout le temps de la citrouille. À cause de qui ? D’une mauvaise traduction d’un style de bière brassé aux États-Unis, la «Pumpkin Ale». Bière d’automne, brassée le plus souvent avant la fête de Thanksgiving, elle est aromatisée avec les mêmes épices que l’on retrouve dans la fameuse tarte à la citrouille, la «pumpkin pie». La citrouille étant un fruit volumineux, mais peu goûteux, plusieurs brasseries préféraient ne pas en ajouter dans le brassin oui, mais lorsqu’il a été question de produire la première «pumpkin ale» québécoise — de la brasserie Mc-Auslan — la traduction la plus naturelle fut donc « bière à la citrouille », même si elle n’en contenait pas. Le détail n’a pas échappé à certains amateurs pointilleux qui se sont manifestés en public. La seconde version contenait donc un peu de citrouille. Problème réglé.

Il existe donc deux types de « bières à la citrouille », avec ou sans citrouille. Certains brasseurs vont préférer offrir la rondeur du fruit et son léger goût subtil alors que d’autres ajouteront les épices utilisées dans la «pumpkin pie» : muscade, vanille, cannelle et gingembre. Sans oublier les brasseurs qui vont utiliser de la citrouille et des épices.

Pale Ale Citrouille

Brasseurs du Monde

Saint-Hyacinthe

Une pale ale dans laquelle a été rajoutée une bonne dose de citrouille caramélisée et d’épices automnales. Au nez, la bière présente des notes épicées provenant de la cannelle, de la muscade et du gingembre. En bouche, la légère amertume de la pale ale est encore bien présente, offrant une expérience plus équilibrée et donc une bière désaltérante, avec un petit goût automnal.

St-Ambroise Citrouille

Mc Auslan

Montréal

La bière à la citrouille aux notes épicées les plus prononcées. Son corps est plus rond, offrant une expérience gustative plus proche d’un digestif qu’un apéritif, surtout si vous la servez proche des 10 degrés Celsius. Les épices s’expriment bien, on retrouve également quelques notes caramélisées et grillées. La bière à utiliser dans une recette de jambon à la bière.

Ale-o-Ween

Trèfle noir

Rouyn-Noranda

Un taux d’alcool plus élevé pour cette Ale-O-Ween si on la compare à ses cousines de même « style ». Au nez, les épices se marient bien avec l’alcool et le sucre dominant. Belle rondeur en bouche également, les sucres virevoltent à chaque gorgée et se découvrent avec les épices. En finale, la rondeur de la bière présente une gorgée longue et chaleureuse. La bière parfaite pour les soirées d’automne sur le bord du feu.