Accords: place aux fromages semi-fermes

CHRONIQUE / De plus en plus populaires, les soirées bières et fromages vous permettent de faire de belles découvertes, mais surtout de profiter d’accords gourmands qui mettent en valeur les goûts et arômes du fromage ou de la bière.

Quel plaisir de partager plusieurs types de fromages sur un généreux plateau! 

Si le cheddar et les bries sont les fromages les plus communs, je vous invite à découvrir les fromages à pâte semi-ferme, véritables trésors cachés de nos producteurs artisans québécois.

Il existe deux types de fromage à pâte semi-ferme: les fromages affinés dans la masse et ceux affinés en surface. Dans les deux cas, on égoutte le fromage pour en retirer le petit lait et on y ajoute le ferment, soit dans la masse, soit en surface. Pour les fromages affinés en surface, une saumure sera frottée tout au long de l’affinage, définissant le caractère du fromage, de l’extérieur vers l’intérieur. Pour les fromages affinés dans la masse, le ferment est disposé dans la pâte. Le temps fait le reste du travail.

Populaires au Québec

Au Québec, les fromages à pâte semi-ferme sont très populaires. De très nombreuses fromageries proposent des fromages affinés aux caractères différents, la saumure aidant à la création de la signature de chacun. Certaines y ajoutent d’ailleurs de l’alcool ou du sirop d’érable, à l’occasion.

Les pâtes semi-fermes sont les meilleures amies de la bière. On ne se trompe que très rarement! Pour bien comprendre le principe de « signature » et de «caractère» des fromages, je vous invite à vous en procurer trois à pâte semi-ferme et deux bières. Vous obtiendrez ainsi six accords offrant chacun une expérience gustative différente et intéressante. 

Don de Dieu

Unibroue, Chambly

Présentation

Brassée depuis 1998, la Don de Dieu titre 9 % alc/vol et se distingue en étant une des premières blanches fortes sur le marché nord-américain. Elle est nouvellement disponible en format 750 ml.

Description

Une belle mousse crémeuse et persistante se pose sur le verre. On y perçoit un beau corps voilé, sans doute le résultat de l’utilisation de blé et d’une refermentation en bouteille. Au nez, la levure s’exprime bien, laissant place à quelques notes fruitées et florales, suivies par un nez sur l’alcool et le sucre. En bouche, la bière est ronde et les épices de la levure viennent titiller les papilles. La finale est chaleureuse. On apprécie la seconde gorgée qui vient relancer la première. Une grande bière.

Accords

Les fromages affinés en surface rebondissent sur le corps de cette bière. Chaque fromage se laissera porter par une nouvelle personnalité, offrant un accord différent. Tout simplement.

Pale Ale

St-Ambroise, Montréal

Présentation

Un autre grand classique du marché de la bière au Québec. Cette St-Ambroise Pale Ale, titrant 5 % alc/vol est brassée depuis 1989 et a fait la renommée de la brasserie McAuslan à une époque où la bière de microbrasseries était beaucoup moins populaire qu’aujourd’hui.

Description

Quelques notes légèrement caramélisées accompagnent des arômes de houblon. En bouche, la bière est désaltérante et son corps n’est pas trop aqueux, laissant place à une belle finale sur le sucre de la céréale, les houblons et la densité de la bière. Une Pale Ale rafraîchissante, pas lourde et désaltérante.

Accords

Les fromages à pâte semi-ferme très légèrement affinés ou affinés dans la masse sont les complices parfaits de cette bière. Les notes légères de champignons et de noisettes du fromage rivalisent bien avec celles de biscuits légèrement houblonnées de la bière. Un accord qui respecte chaque produit et qui permet de découvrir les subtilités et les petites différences entre chaque fromage.