Autoportraits intérieurs

À l’adolescence, Flóra Borsi s’amusait avec Photoshop, le logiciel de retouche d’images. À 15 ans, elle a reçu en cadeau son premier appareil-photo. C’est là que tout s’est emboîté. Son imagination obtenait désormais le plein contrôle sur ses œuvres.

«Le logiciel est seulement un outil pour compléter mes photos. Je veux créer une image qui ressemble à une véritable photo non retouchée», dit cette femme, mi-vingtaine, qui habite Budapest, en Hongrie.

Ses photos sont souvent des autoportraits, en fait. Mais on est loin du simple selfie, car son objectif est ambitieux: saisir la force complexe et la fragilité de la psyché humaine.

«L’art est de la thérapie pour moi. C’est ainsi que je traite mes émotions. Comme une confession», a-t-elle expliqué au magazine Web Minus37.

Jusqu’ici, ça semble lui réussir. Ses images ont d’ailleurs été choisies pour illustrer Photoshop lui-même en 2014. La boucle est bouclée!

Pour en voir plus : floraborsi.com