Après quelques semaines de rodage, l'équipe du ARVI est prête à accueillir ses premiers clients.

ARVI : le nouveau resto du chef François Blais ouvre ses portes

Le restaurant ARVI ouvre ses portes aujourd’hui dans Limoilou. Une nouvelle adresse pour François Blais, chef propriétaire du Bistro B, et Julien Masia, chef associé, qui l’accompagne dans ses projets depuis quatre ans.

En décembre, Le Soleil annonçait en exclusivité que le tandem Blais-Masia préparait un concept nouveau genre, avec système de couponing pour les réservations. L’idée est d’acheter un billet, comme pour un spectacle.

En ce jour d’ouverture, nous avons appris que les deux menus, un 100 % végétarien et un autre dit «normal», avec protéine conventionnelle, sont offerts à un prix pré-établi de 70 $, montant auquel s’ajoutent taxes et service. Des extras sont aussi proposés. Sur place, il ne reste plus que le vin à payer. Cette façon de faire évite que des clients réservent, mais ne se présentent pas, un problème majeur dans l’industrie de la restauration.

Autre particularité du ARVI, la salle à manger et la cuisine ne font qu’un. Imaginez un petit resto d’une trentaine de places avec une cuisine centrale sans comptoir-lunch, où les cuisiniers, la seule équipe, vont servir aux tables.

Au téléphone, Julien Masia promet de bousculer les conventions, de sortir des sentiers battus. Le Français d’origine, qui a vécu en Haute-Savoie, a donné au restaurant le nom d’ARVI, qui signifie «au revoir» en savoyard. Mais là s’arrêtent les références. Les deux menus de cinq services, proposés dès 18h du mardi au samedi, changeront constamment, composés de produits bien québécois et saisonniers.

Info: ARVI, 519, 3e avenue, Québec et restaurantarvi.ca