Plusieurs commerces de vrac font la promotion du concept du zéro déchet.

Tendances 2017 en alimentation

L'année 2016 nous a apporté le poke hawaïen, les tartines à l'avocat et les «buddha bowl» de tous genres. Il est maintenant temps de dévoiler nos prédictions pour 2017 et pressentir ce qui volera la vedette sur la scène culinaire!
Le jacquier pèse entre 10 et 100 livres et peut nourrir une famille au complet.
Le jacquier
Le fruit national du Bangladesh attire l'attention depuis plusieurs années, notamment chez les végétariens, mais c'est sans doute cette année qu'il se fera connaître à grande échelle. Excellente source de protéine végétale, riche en potassium, en calcium et en fer, le jacquier est devenu une solution de rechange aux produits de fausse viande. Son apparence similaire au porc lorsqu'il est cuit en fait désormais une option santé et végé pour les tacos et les grillades sur le barbecue. Mieux encore, au Bangladesh et dans certaines régions de l'Asie, on cuisine le jacquier sous forme de cari, de sauté, en jus, en croustilles et même en crème glacée. Et parce qu'un seul fruit - dont le poids varie entre 10 et 100 livres - peut nourrir une famille au complet, il est vu comme une solution à la famine.
Le chou-fleur
Après avoir fait les manchettes en 2016 avec son prix explosif de 8$ l'unité, le chou-fleur reste sous les projecteurs cette année, mais cette fois-ci pour sa versatilité et son bon goût. Vous le verrez sur plusieurs menus rôti, frit et même en grains. Le chou-fleur détaillé en brunoise remplace désormais le riz dans certains plats. La marque Géant vert est d'ailleurs déjà sur le coup! Appelé le «nouveau chou kale» par certains en raison de sa grande popularité, il est, à l'instar des spaghettis de courgettes, une façon pour plusieurs de consommer davantage de légumes. 
Les restaurants virtuels
De plus en plus de cuisiniers ouvrent des restaurants dédiés uniquement à la livraison.
La tendance est désormais aux plats livrés à domicile. Et on ne parle pas de pizza! De plus en plus de cuisiniers ouvrent des restaurants virtuels dédiés uniquement à la livraison, tandis que certains chefs se lancent dans le prêt-à-manger sous une nouvelle enseigne, tels que David Chang avec Maple et Ando. Avec des phrases-clés telles que Ando serves food designed for delivery ou stay in, eat up, le concept rallie autant les jeunes professionnels occupés qu'une clientèle qui cherche à bien manger sans pour autant sortir de la maison. Et le prix a tout pour plaire. Au menu du Maple, on trouve par exemple un rôti d'agneau et du poulet grillé à un prix variant de 12 $US (lunch) à 15 $US (souper), livraison et service inclus. 
Le zéro déchet
Certains diront que c'est une philosophie de vie et non une tendance, mais il n'en reste pas moins que 2016 a été marquée par l'ouverture de plusieurs commerces de vrac promouvant le concept du zéro déchet, comme Loco à Montréal et La Récolte à Québec. Même le géant du vrac Bulk Barn a changé son fusil d'épaule et a accepté que les consommateurs apportent leurs propres contenants plutôt que d'utiliser les sacs de plastique. Nous avons aussi observé un changement d'habitude chez les citoyens qui veulent davantage éliminer leur production de déchets et le gaspillage en général. On gardera le cap en 2017, alors que l'industrie alimentaire est de plus en plus scrutée à la loupe par les consommateurs. Après la vente de légumes moches, nous pourrions peut-être voir apparaître des «restes» provenant de restaurants sur le menu de certains cafés, comme on le voit maintenant à Londres et à Brooklyn.
La fausse viande
Pour des raisons d'écologie, de santé ou financières, de plus en plus d'Américains se tournent vers les substituts de viande, d'où une importante hausse des ventes en 2016. Et 2017 ne devrait pas être en reste alors que le cabinet de conseil Baum + Whiteman a déclaré que ce sera l'année de la fausse viande aux États-Unis. Plusieurs entreprises ont lancé sur le marché des imitations végétariennes de plats classiques, comme le hamburger, qui imitent l'odeur, le goût et même le bruit de la viande en train de griller!
De la ferme à la table
Après «de la terre à la table», voici «de la ferme à la table», un concept de plus en plus en vogue aux États-Unis, ironiquement, puisque la fausse viande gagne en popularité. L'idée est de proposer aux clients les services d'un vrai boucher artisanal qui les conseille sur la pièce de viande idéale pour ensuite la cuire et la servir devant eux. Et ne pensez pas seulement aux steaks de boeuf! On parle ici de toutes sortes de viandes, comme les queues de porc et les coeurs de poulet. L'idée est d'émerveiller les consommateurs avec une boucherie faite dans les règles de l'art et du respect animal, et qui cuisine l'animal au complet, des pièces nobles aux abats.
Le Freakshake
<i>Freakshake</i>
La mode a commencé en Australie, puis a séduit les Anglais avant d'atteindre les Américains. Se rendra-t-elle jusqu'à nous? La frénésie entourant le freakshake nous laisse croire que oui. Qu'est-ce que cette nouvelle création? Il s'agit d'un lait frappé surmonté de crème glacée, de sauce sucrée au choix et de crème fouettée. Le tout surmonté à nouveau de morceaux de gâteaux, de beignes et de bonbons. On dit que l'oeuvre peut se rompre à tout moment et se renverser d'où le côté freak [horrifiant]. Les curieux iront sur Instagram voir de quoi il en retourne. Les plus curieux accourront s'en chercher un pour la modique somme de 12 à 15 $.
Mais encore?
Selon le site Internet Pinterest, 1,5 million de personnes ont sauvegardé une recette d'empanadas sur leur «tableau» virtuel. Un chiffre laissant croire que le petit chausson farci sera un des plats tendances de 2017, faisant ainsi de l'ombre au taco, roi de la restauration rapide depuis deux ans. Le poulet frit suivrait de près...
La livraison par drone n'a plus rien d'un film de science-fiction. Les drones du géant Google ont déjà livré des burritos sur le campus de l'Université Virginia Tech. La chaîne Domino's et les dépanneurs 7-Eleven ont aussi livré des pizzas et des sandwichs à des résidents du Nevada. Reste à voir si la tendance parviendra à traverser le ciel du Canada!
Les plats servis dans des bols ne sont pas prêts de disparaître! Vous êtes nombreux à savourer vos mélanges de grains, de légumes et de poissons dans un bol comme des ramens. On prévoit encore une bonne vie à ce type de repas, mais aussi un regain de popularité pour les plats plus classiques, comme le gruau et la crème Budwig.