Régal express

Un enseignant du Nunavut inondé de dons pour une serre
Un enseignant du Nunavut qui s'est tourné vers le sociofinancement pour construire une modeste serre pour y faire pousser des légumes avec ses élèves doit réviser ses plans après que les Canadiens furent plus généreux que prévu. Adam Malcolm souhaitait récolter 4500 $ lorsqu'il a lancé son projet à Qikiqtarjuaq sur le site GoFundMe. Mais lorsque son appel a été repris par les médias, il a reçu quatre fois plus que ce montant. Une entreprise de matériel de soudure, Weldcor, a même offert deux serres de plus grande taille. M. Malcolm a ajouté que Loblaw lui avait fourni des semences et que la classe avait reçu de nombreuses lettres d'encouragement. Adam Malcolm a eu l'idée d'utiliser le sociofinancement pour construire une serre en raison du coût élevé de la nourriture saine dans le Nord, où quatre tomates coûtent 14 $ et un sac de six pommes et trois oranges est offert à 20 $, dit-il.  La Presse canadienne
***
Boisson «licorne», pizza au lapin et Jell-O frit
Le Jell-O frit du Stampede de Calgary
Les nouvelles offres alimentaires du Stampede de Calgary ont été dévoilées et on y retrouve du très sucré et du très étrange. Le chocolat chaud «licorne» consiste en une boisson chaude faite de chocolat blanc, remplie de bonbons multicolores et ornée d'un ruban arc-en-ciel, recouverte d'un nuage de barbe à papa. On offrira aussi un sandwich «monstre» formé d'une quantité impressionnante de crème glacée entre deux carrés à la guimauve et aux céréales, de même qu'un cornet rempli de pâte à biscuit crue, enrobé de barbe à papa. Dans la friteuse seront concoctés du Jell-O frit, du flanc de porc et un plat nommé Butter Chicken Bear Balls, décrit comme étant «des boules frites recouvertes de sauce au beurre [...] et ornées de bonbons à l'anis». Ceux qui préfèrent les viandes non traditionnelles pourront se tourner vers la pizza au lapin ou les pattes de poulet croustillantes. Le Stampede de Calgary se tiendra du 7 au 16 juillet.  La Presse canadienne
***
Un bar fait scandale avec un cocktail Pill Cosby
Un bar-restaurant de Washington s'est excusé et a retiré de son menu un cocktail baptisé Pill Cosby, dans lequel flottaient des pilules vides en référence au comédien américain Bill Cosby, accusé d'avoir agressé sexuellement des femmes qu'il aurait préalablement droguées. Après avoir assuré que cette boisson visait à sensibiliser la clientèle à la question des agressions sexuelles, les propriétaires de l'établissement Diet Starts Monday ont convenu que leur initiative était de «mauvais goût». «Les allégations visant M. Cosby sont graves et en aucune façon nous n'avions l'intention de prendre à la légère les souffrances liées à ses agissements. Nous sommes profondément désolés», ont-ils ajouté, après que leur cocktail eut suscité sur les réseaux sociaux une vague de réprobations et d'appels au boycottage de leur commerce.  AFP