Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Poutine Nation: l’histoire d’un plat sans prétention… qui a séduit la planète

Raphaëlle Plante
Raphaëlle Plante
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Est-ce un essai, une étude socio-historique, une ode à une création culinaire toute québécoise? C’est un peu tout cela… et plus encore. 

Avec son livre Poutine Nation, Sylvain Charlebois retrace «la glorieuse ascension d’un plat sans prétention». En effet, qu’y a-t-il de plus banal que des frites, du fromage en grains et de la sauce brune réunis? «En dépit de son apparente simplicité, la poutine a une histoire fascinante», remarque d’emblée M. Charlebois. 

<em>Poutine Nation</em>, Fides, 224 pages, 24,95 $

Professeur titulaire à l’Université Dalhousie en management et en agriculture, également directeur scientifique du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire à Halifax, Sylvain Charlebois signe régulièrement des textes sur l’alimentation dans la section Opinions du Soleil. Pourquoi un «universitaire sérieux» comme lui a-t-il choisi d’écrire sur la poutine? «Ça m’a paru être la meilleure étude de cas possible pour passer en revue certains aspects de l’histoire du Québec», indique-t-il en introduction. Et il partage aussi sa propre histoire avec la fameuse poutine, conférant à l’ouvrage une touche bien personnelle. 

Alors, qui a inventé cet emblème gastronomique? Comment ce mets s’est-il élevé au rang de célébrité mondiale? En plus d’un retour aux sources, l’auteur a profité de ses voyages pour tâter le terrain de la poutine hors de nos frontières. En résulte un ouvrage fort instructif, à la fois sérieux et léger.