Le Festibière a décidé, à sa huitième année d'existence, d'apporter quelques changements afin de rafraîchir un peu l'événement.

Pétillant Festibière

À sa huitième année d'existence, le Festibière fait peau neuve. Un renouveau qui était dans l'ordre des choses, de l'avis des organisateurs eux-mêmes. Si la découverte demeure au coeur de la mission de l'événement, le contexte de dégustation, lui, sera complètement transformé, nous assure-t-on. Le Soleil vous propose un aperçu de ce qui se trame pour le Festibière de Québec, qui s'installe à l'Espace 400e  du 17 au 20 août.
Une ambiance nouvelle
Les habitués du Festibière ne se reconnaîtront pas cette année à leur arrivée sur le site de l'événement, assurent les organisateurs Sébastien Huot et Alexandre Caron. C'est qu'au lieu d'être répartis sur les pourtours des tentes, comme c'était le cas précédemment, les exposants seront rassemblés au centre de l'espace, laissant la possibilité aux festivaliers d'aller déguster leur(s) bière(s) au bord de l'eau.
Ça peut sembler banal comme changement, mais ça permettra notamment une meilleure circulation d'air, ce qui avait été reproché au Festibière dans le passé. «On trouvait que ça faisait un bout qu'on était pogné dans les tentes, et qu'on avait de la misère à bouger un peu», admet d'ailleurs Sébastien Huot. «L'ambiance va être complètement différente», renchérit Alexandre Caron.
Le Beertruck du Festibière, mis en beauté par MC Grou
À cela s'ajoute la présence du Beertruck, qui a été inauguré cet été au Festibière de Lévis. Mis en beauté par l'artiste muraliste de Québec MC Grou, le camion de bière proposera des bières originales et souvent disponibles en quantités très limitées. Avec ses 14 lignes de bières en fût, dont l'offre changera d'une journée à l'autre, les amoureux de nouveauté auront là de quoi se déplacer tous les jours du Festibière.
Festibière se promène
Pour la première fois, le Festibière sortira cette année du Vieux-Port pour investir les microbrasseries et bars à bières de Québec. Il le fera grâce à un minibus gratuit qui parcourra toute la journée un circuit bien réfléchi à travers les institutions brassicoles de la ville. Au total, six arrêts (au Festibière, à La Souche, à La Barberie, au Noctem, à La Ninkasi et à L'Inox) qui permettront de visiter plus d'une dizaine d'établissements. 
«Notre désir, c'est que Québec devienne une destination brassicole, que le touriste [brassicole] qui part de Montréal, de Boston ou de Tokyo - tant qu'à y être - vienne à Québec, et qu'il puisse y passer plus d'une journée», dit Alexandre Caron. «Ça permet de continuer la dégustation, mais directement dans les microbrasseries.»
Ça peut également être utile aux couche-tard, qui souhaiteront prolonger le plaisir après la fermeture du site à l'Espace 400e, à 23h, mentionne Sébastien Huot. «Ça permet d'amener le monde dans une autre microbrasserie pour continuer la soirée.» Pas bête... et utile pour les festivaliers trop éméchés pour conduire.
Le tout est offert en collaboration avec Je bois local, une initiative de Québec qui propose à longueur d'année des tournées de microbrasseries à travers la capitale.
La virée Je bois local : de midi à minuit du 17 au 20 août (durée de la boucle : 1 heure)
Les microbrasseries d'abord
Il y aura 65 kiosques au Festibière cette année. C'est une dizaine de moins que l'an dernier, réaménagement du site oblige. Mais «ça ne sera pas malheureux pour les festivaliers, parce qu'on a surtout mis de côté des plus gros brasseurs, des bières plus grand public, commerciales, pour laisser la place aux microbrasseurs», assure Sébastien Huot. «C'est essentiellement les gros brasseurs que, de toute façon, les gens allaient moins visiter», ajoute Alexandre Caron.
Sébastien Huot et Alexandre Caron à la cour arrière du Festibière, ouverte tous les jours de 11h à 23h, et pas seulement durant le Festibière.
«On ne les a pas tassés complètement», précise toutefois M. Huot. «Quand t'as Molson qui vient avec Granville [Island], moi, ça ne me dérange pas. Quand t'as Labatt qui vient avec Mill Street, ça ne me dérange pas. Mais les marques commerciales, on a essayé de les délaisser un peu plus, parce qu'elles venaient plus faire de la promo que de la vente de dégustations.»
Les deux organisateurs font le pari que cette décision plaira aux festivaliers, avides de découvertes. «La clientèle vient pour les nouveautés de bières, les petites microbrasseries, pour découvrir des goûts spéciaux. On a écouté les festivaliers, et on a dit : si vous venez pour ça, on va vous en offrir plus.»
Parmi les nouveaux exposants de cette année, mentionnons la brasserie artisanale Lagabière, basée à Saint-Jean-sur-Richelieu, la microbrasserie montréalaise L'Espace public et la microbrasserie L'Arsenal, située à Charrette, en Mauricie. 
La Boîte à malt (Saint-Nicolas), Le Bilboquet (Saint-Hyacinthe), Le Bockale (Drummondville), Le Grimoire (Granby), Le Temps d'une Pinte (Trois-Rivières), Le Trèfle Noir (Rouyn-Noranda), le Broadway (Shawinigan), le Riverbend (Alma), le St-Pancrace (Baie-Comeau), le Gainsbourg (Gatineau) et le HopEra (Jonquière) y seront également. De quoi découvrir le Québec à coup de verres de bière.
De la musique et des jeux
Au-delà de l'offre en houblon, le Festibière propose son lot d'activités connexes durant les quatre jours de festivités. Une zone de jeux géants, comprenant Jenga, Puissance 4 et un jeu de poche, viendra amuser les festivaliers, qui pourront également prendre part au tout nouveau tournoi de roche papier ciseau. L'idée est celle d'Alexandre Caron et de Sébastien Huot, qui ont eux-mêmes «tripé» en testant le concept auprès de l'équipe du Festibière.
La scène musicale sera là encore une fois cette année pour agrémenter l'expérience brassicole. Une programmation musicale pensée justement pour accompagner les festivaliers dans leurs dégustations, indique Sébastien Huot. Et pour la première fois, la scène sera située tout près du bord de l'eau, avec le fleuve Saint-Laurent comme fond d'écran.
Le Festibière : du 17 au 20 août à l'Espace 400e
Le verre officiel du Festibière est vendu pour 6,99 $. À cela s'ajoute le prix des jetons, nécessaires pour faire les dégustations (info : infofestibiere.com)