On a goûté: repas Tête-à-tête de Restos Plaisirs

Pour souligner la Saint-Valentin à la maison les yeux dans les yeux avec sa tendre moitié, sans le tracas d’avoir à cuisiner, les offres de repas pour emporter sont variées du côté des restaurants et des services de traiteur.

Nous avons goûté à la boîte repas Tête-à-tête offerte par le traiteur Restos Plaisirs, généreuse, qui comprend pour chacun trois verrines, une soupe, deux choix pour le plat principal, accompagnements et dessert.

La verrine de gravlax de truite au curaçao orange et crème de mascarpone nous a conquis, avec ses notes de vanille et un soupçon de safran. Celle à la salade de crabe et caviar de poivrons rouges au basilic était aussi délicieuse et tout en légèreté, tandis que la troisième à l’effiloché de lapin au cidre et noisettes torréfiées offrait un mariage intéressant de saveurs avec la purée de panais et les noisettes, bien qu’on goûtait peu le cidre.

Le coup de cœur du repas : le velouté de champignons des bois, foie gras et huile de truffes, servi avec crumble au parmesan. Divin! Les portions étaient copieuses, pour notre plus grand plaisir!

Nos choix pour le plat principal se sont arrêtés sur les crevettes géantes au beurre d’agrumes — une chacune, mais vraiment géante! — et le médaillon de veau à la moutarde de Meaux et érable — petite portion, mais cuisson «medium» parfaite. Délicieux et faciles à préparer : on n’a qu’à plonger l’emballage dans l’eau bouillante quelques minutes pour réchauffer le tout. On n’a pas goûté au suprême de canard du Lac Brome, sauce porto et argousiers… l’an prochain peut-être?

Les accompagnements étaient abondants : un étagé de patates douces gratinées et des légumes assaisonnés aux herbes (pâtissons, haricots, brocolis, poivrons).

Après une pause plus que nécessaire (et une bouteille de vin à terminer), le caprice au chocolat, fruits de la passion et mangue servi avec sauce au chocolat constituait une finale plus que réussie.

Pour 99,99$ + taxes (sans les breuvages), on conclut que c’est une formule gagnante pour se payer un savoureux moment d’intimité.

Les boîtes repas sont disponibles du 14 au 17 février et doivent être récupérées à l’une des deux boutiques Restos Plaisirs ou au JAJA Lebourgneuf. Il faut commander au moins trois jours à l’avance (par exemple, pour obtenir sa boîte repas le 14 février, il faut réserver avant minuit le 11 février). Pour commander : www.restosplaisirs.com ou 418 704-6114  Raphaëlle Plante (collaboration spéciale)

***

DÉGUSTER UN CLASSIQUE... ALCOOL EN MOINS

Bière la plus célèbre des Pays-Bas, la Heineken est maintenant disponible au Québec en version sans alcool. Voici donc la Heineken 0.0. 

Au versage, on constate de prime abord une effervescence assez faible et une mince mousse qui s’évapore rapidement. Lors des premières gorgées, c’est la trop grande douceur du produit qui nous frappe, ce qui est plutôt dommage, car cette 0.0 présente de jolies notes maltées et un goût légèrement sucré très agréable en bouche. La brasserie aurait pu pousser davantage la note sur le malt, ce qui aurait augmenté l’impression de boire une «vraie» bière et le plaisir n’en aurait été que plus grand. 

Toutefois, en laissant réchauffer le produit (contrairement à ce que certaines pubs tentent de vous faire croire, la froideur d’une bière n’est pas une qualité...), le goût devient plus prononcé et la bière demeure bien rafraîchissante. Les buveurs qui redoutent l’amertume, eux, n’ont rien à craindre, celle-ci étant pratiquement absente. 

À défaut d’être exceptionnelle, cette Heineken 0.0 constitue une alternative tout à fait recommandable pour les gens qui veulent ou qui doivent éviter l’alcool.  Stéphan Lévesque (collaboration spéciale)