Les Snorôs, des gaufres aux légumes moches incognito

Raphaëlle Plante
Raphaëlle Plante
Le Soleil
Des gaufres délicieuses qui permettent d’en passer une «p’tite vite» aux enfants en leur faisant manger des légumes! C’est ce que propose Les Snorôs en lançant son premier produit, des gaufres composées à 50% de légumes, riches en fibres et en protéines, sans sucre ajouté, qui se déclinent en deux saveurs (original et baies nordiques). 

Derrière ce projet qui lui trottait dans la tête depuis des années, le chef Arnaud Marchand (Chez Boulay, Les Botanistes), président et cofondateur des Snorôs avec Alexane Thiffeault et Pierre Gagnon. 

Développées et produites à l’incubateur Mycélium du Grand Marché, les gaufres Snorôs sont faites d’ingrédients provenant de producteurs et transformateurs québécois, et sont composées majoritairement de légumes moches. Si le projet s’appelait au départ Les Gaufrés, le choix du nom officiel laisse plus de latitude pour la création d’autres produits, signale Arnaud Marchand. «On ne voulait pas se limiter qu’aux gaufres, mais pouvoir développer d’autres produits gourmands à forte valeur nutritive, qui s’ajouteront tranquillement», explique le chef.

Les paquets de six gaufres sont proposés en deux saveurs : original et baies nordiques.

On a goûté

On a goûté aux deux variétés de gaufres et force est de constater qu’on décèle à peine le goût des légumes — en ajoutant des garnitures, rien n’y paraît. Et c’est effectivement plus consistant que d’autres gaufres bien connues du marché. On a essayé à la fois en version salée (style sandwich déjeuner) et sucrée (fruits et sirop d’érable) et les deux options sont fort concluantes. Les Snorôs proposeront d’ailleurs des suggestions de recettes sur leur page Facebook.

Surgelées, suffit de mettre les gaufres quelques minutes au grille-pain pour servir.

Les deux produits sont en vente dans les cinq IGA des Sources de la région de Québec au prix de lancement de 5,99$ (prix habituel de 6,49$ le paquet de six gaufres), ainsi qu’au comptoir boréal Chez Boulay et au comptoir des Botanistes. On indique que d’autres points de vente s’ajouteront très bientôt. Info : lessnoros.com  

À LIRE AUSSI : Incubateur Mycélium: de l’idée à la mise en marché