Jean Soulard, porte-parole de l'événement, Nathalie Simard, copropriétaire de la microbrasserie L'Esprit de clocher, et Stéphane Rhéaume, pdg des Fêtes gourmandes de Neuville.

Les Fêtes gourmandes de Neuville dans la cour des grands

Les Fêtes gourmandes de Neuville s'inscrivent désormais comme un incontournable pour les amateurs de bonne chère avides de se régaler de produits du terroir. L'événement, qui a accueilli plus de 100 000 personnes en cinq ans, a bien des raisons de célébrer durant sa 6e édition, qui se tient du 24 au 27 août.
Le 350e anniversaire de Neuville, la certification du maïs sucré, la création d'une bière officielle pour les Fêtes gourmandes viennent bonifier un rendez-vous festif où la région de Portneuf est à l'honneur. Le porte-parole de l'édition 2017, Jean Soulard, a même sacrifié sa participation au Marathon Lévis-Québec pour être de la partie!
Lors du lancement de la programmation, début juin, l'ancien chef du Château Frontenac et grand sportif s'est même demandé (sur le ton de la rigolade) pourquoi il n'avait pas pensé à cultiver du maïs sur le toit du château, lui qui s'était mis à y faire pousser bien des choses. M. Soulard, qui a à coeur de faire découvrir les produits du terroir, coordonne d'ailleurs le grand banquet champêtre des Fêtes gourmandes, le 27 août, où plusieurs chefs invités feront vivre à plus de 600 convives une expérience gastronomique hors du commun: chaque création culinaire met en valeur le maïs sucré de Neuville, de l'entrée au dessert.
«Les billets se sont envolés en trois semaines dès leur mise en vente au printemps! On accueille cette année un record de 670 personnes au banquet», signale le président et directeur général des Fêtes gourmandes, Stéphane Rhéaume.
Dégustations
Quelques 35 exposants feront goûter une foule de produits: viandes, poissons et fruits de mer, fromages, viennoiseries, fruits, miel, chocolats, alcool...
Qu'à cela ne tienne, les visiteurs auront bien d'autres occasions de se régaler durant la fin de semaine. Si les festivités sont lancées dès le jeudi, avec le spectacle d'ouverture en soirée, c'est plutôt à compter du vendredi et jusqu'au dimanche que les espaces de dégustation seront accessibles. 
Sous le chapiteau de l'Espace terroir, quelque 35 exposants de Portneuf (une quinzaine), de la Capitale-Nationale (une dizaine) et d'autres régions du Québec feront goûter une foule de produits:  viandes, poissons et fruits de mer, fromages, viennoiseries, fruits, miel, chocolats, alcool... 
«Environ 60 % des exposants participent aux Fêtes depuis trois à cinq ans. Cette année, on a eu beaucoup de demandes de producteurs de l'extérieur de la région. On accueille certains participants de Montréal, de la Beauce, de Chicoutimi, de la rive sud de Québec... On a même dû refuser une vingtaine d'entreprises», indique Stéphane Rhéaume, pointant entre autres des espaces limités sous le chapiteau. 
Pour accéder à l'Espace terroir, il faut se procurer un forfait minimum de 5 $ (sur place ou en ligne), qui comprend le bracelet donnant accès au chapiteau pour la fin de semaine et trois coupons de dégustation. La liste complète des producteurs participants se trouve sur le site de l'événement (fetesgourmandesneuville.com). 
Maïs, bière et découvertes
La vedette de Neuville est bien en évidence aux Fêtes gourmandes: en effet, l'Espace maïs regroupe une douzaine de producteurs locaux qui feront déguster leurs fameux «blés d'Inde» sucrés ayant maintenant le sceau IGP (identification géographiquement protégée).
Les appétits seront aussi comblés par plusieurs camions-restaurants présents sur le site toute la fin de semaine.
À l'Espace microbrasserie, L'Esprit de clocher proposera de déguster huit de ses 20 bières originales, dont sa dernière création, La Belle Gourmande. Bière officielle des Fêtes gourmandes, cette «blonde festive» est élaborée avec de l'orge, du blé, du seigle... et du maïs, qui lui donne une finale légèrement sucrée. 
La microbrasserie L'Esprit de clocher, ouverte depuis deux ans à Neuville, fait aussi partie des destinations découvertes des Fêtes gourmandes. Une navette part du site des festivités pour y amener les visiteurs, ainsi qu'au vignoble Domaine des 3 Moulins. La ferme Champs des saveurs, à distance de marche, est aussi à voir.
L'organisation des Fêtes gourmandes de Neuville espère attirer jusqu'à 35 000 visiteurs pour sa 6<sup>e</sup> édition.
Vous voulez y aller?
Quoi: Fêtes gourmandes de Neuville
Quand: du 24 au 27 août
Où: 238, rue du Père-Rhéaume, Neuville
Accès: gratuit (sauf pour l'Espace terroir: forfait minimum de 5 $)
Arts et spectacles
Les arts sous diverses formes sont aussi à l'honneur durant toute la fin de semaine aux Fêtes gourmandes. De nombreux spectacles gratuits viendront mettre de l'ambiance sur le site, et l'Allée artistique mettra en lumière le talent d'une quinzaine d'artisans qui y présenteront leurs créations.
Le vendredi 25 août, la deuxième mouture du spectacle Made in Portneuf met en vedette des artistes originaires de la région ou qui y ont un attachement particulier: Pépé, Angel Forrest, Denis Coulombe, Félicia Caux (découverte à La voix junior), Jess Waite et Jérôme Casabon rendront notamment hommage au parolier Luc Plamondon, qui vient de Saint-Raymond de Portneuf.
Le lendemain, pour souligner le 350e de Neuville, Rock, pop'n'corn rassemblera sous le grand chapiteau Karim Ouellet, Claude Bégin, Amélie No, Rémi Chassé et le JFL Band.
Des activités pour les plus jeunes sont aussi au menu, avec entre autres des jeux gonflables et un spectacle de Mélou le samedi après-midi.
Aussi, l'artiste français Jacques Pissenem promet d'en impressionner plus d'un en faisant des sculptures... à la tronçonneuse!