La pâtissière Gaël Vidricaire possède maintenant un lieu de délectation rue Crémazie, dans le quartier Montcalm.

Gaël Vidricaire a maintenant pignon sur rue

Plusieurs la connaissaient grâce à ses infolettres dans lesquelles elle proposait depuis cinq ans une carte de desserts quotidienne. La pâtissière Gaël Vidricaire possède maintenant un lieu de délectation dans le quartier Montcalm.
Cette ancienne chercheuse en science de la santé qui a embrassé sa passion pour la pâtisserie en faisant notamment ses classes en France, puis à Québec auprès d'Alain Bolf au Truffé, réalise maintenant un rêve. «L'idée était là, mais je laissais ça mûrir. Quand j'ai vu le local [disponible], j'ai décidé de faire le saut.»
Si les gens peuvent maintenant venir à elle, le concept, lui, n'a pas changé. Chaque semaine, la pâtissière propose ses petites douceurs du moment, dictées par les saisons et les occasions spéciales. «Personne ne fait ce que je fais en terme de fraîcheur et de qualité de présentation», explique-t-elle. «Mes pâtisseries se démarquent visuellement. Il y a un bel équilibre au niveau des textures. Elles sont originales et inventives.»
Tarte au citron, mille-feuille, éclair, gâteau poire-chocolat, voilà quelques-unes des variétés dans la vitrine de Mme Vidricaire. Mais attention de ne pas trop s'attacher, car les options varient au gré des idées de ses inspirations.
Pour Noël, des bûches seront disponibles aux clients les plus rapides. Les quantités seront limitées. Pour connaître la liste des créations de Gaël Vidricaire, inscrivez-vous à son infolettre à gael.vidricaire@gmail.com ou visitez sa boutique au 200, rue Crémazie Ouest.