Fourchette bleue: la crevette nordique de retour 

MATANE — La crevette nordique est de retour dans la plus récente liste des espèces marines dévoilées par Fourchette bleue. Il en est tout autant de la plie grise, dont l’accroissement des stocks était espéré depuis 10 ans. Cette année, 43 espèces marines seront valorisées et offertes dans les restaurants et les poissonneries qui arborent la certification Fourchette bleue.

«L’année passée, il y avait une diminution de la biomasse de crevette dans les quatre zones du Saint-Laurent, explique la directrice d’Exploramer. Cette année, il y a un retour dans deux des quatre zones et les deux autres sont stables. On a préféré remettre la crevette pour éviter que les gens consomment de la crevette importée et pour qu’ils fassent des choix plus locaux.» Sandra Gauthier indique aussi que le retour de la plie grise est une très bonne nouvelle.

En revanche, Exploramer de Sainte-Anne-des-Monts, qui est responsable de Fourchette bleue, a choisi de retirer le gaspareau et le poulamon de sa liste parce que les stocks sont actuellement inconnus. Par contre, le grenadier du Grand Banc, une espèce qui se retrouve dans les chaluts de crevettes, devrait être davantage valorisée et intégrée dans les menus. 

Fourchette bleue est un écoguide dédié au Saint-Laurent et à ses pêcheries qui encourage les consommateurs, les poissonniers et les restaurateurs à prioriser les produits marins d’ici, à découvrir de nouvelles saveurs marines et à diversifier leurs choix de poissons et de fruits de mer. Plus de 90 restaurants et poissonneries de partout au Québec sont certifiés Fourchette bleue.