Bûches des Fêtes: le côté givré de Gaël Vidricaire

Fraîchement désignée chef pâtissière de l’année 2018 pour la région de Québec par la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec, Gaël Vidricaire se surpasse chaque année dans la création de douceurs sucrées, notamment ses desserts des Fêtes. Ses sept nouvelles bûches «modernes» aux noms originaux sont toutes plus alléchantes les unes que les autres.

Par exemple, «Mon côté givré» est un dessert glacé fait d’un biscuit Joconde, d’une marmelade de citron et framboise, d’un sorbet au citron et d’un autre à la framboise, le tout décoré d’un fin biscuit Joconde aux éclats de framboise et de pavot. 

Bûche «Mon côté givré»

Le dessert «Boréal» met de l’avant le sirop d’érable, «Étoiles d’or» et «Palais enchanté» misent notamment sur le chocolat et les noisettes, «Carrousel» met l’accent sur la fraise, le décadent «Charlie et la chocolaterie» contient évidemment du chocolat ainsi que du caramel, et «La fée des Monts» allie les saveurs de la crème de marrons, de la cerise, de la vanille, des amandes et du thé de Noël. 

Prix : 40 $ ou 46,50 $ selon la bûche (6 à 8 portions chacune). La prise des commandes prenait fin le 19 décembre, mais les créations des Fêtes sont offertes en boutique jusqu’au 31 décembre (fermé les 25 et 26).

Pour info : gaelvidricaire.com et facebook.com/gael.vidricaire